Israël en guerre - Jour 238

Rechercher

Grèce : 10 nouveaux suspects entendus dans l’enquête sur un réseau terroriste

La police a souligné que "l'enquête se poursuit visant à déterminer si d'autres personnes sont impliquées" dans cette affaire

Un homme avec un parapluie devant un centre juif qui, selon les responsables grecs, était l'une des cibles d'un attentat terroriste planifié, dans le centre d'Athènes, le 28 mars 2023. (Crédit : AP/Thanassis Stavrakis)
Un homme avec un parapluie devant un centre juif qui, selon les responsables grecs, était l'une des cibles d'un attentat terroriste planifié, dans le centre d'Athènes, le 28 mars 2023. (Crédit : AP/Thanassis Stavrakis)

Dix nouveaux migrants pakistanais ont été entendus dans l’enquête sur « un réseau terroriste » soupçonné de projeter des attaques contre des cibles juives et israéliennes à Athènes mais aucune preuve n’a finalement été établie concernant leur implication dans cette affaire, a-t-on appris jeudi de source policière.

« L’enquête menée par le service antiterroriste n’a trouvé aucun élément suspect » jusqu’ici qui pourrait justifier leur implication dans cette affaire, a indiqué à l’AFP Konstantina Dimoglidou, porte-parole de la police.

Elle a souligné que « l’enquête se poursuit visant à déterminer si d’autres personnes sont impliquées » dans cette affaire.

Dans un premier temps, l’Agence de presse grecque, Ana, avait fait état de « huit Pakistanais » entendus par la police à la suite de l’arrestation de deux hommes, également Pakistanais dans un premier coup de filet de la police.

Ces deux migrants, travailleurs saisonniers en Grèce selon certains médias, et âgés de 27 et 29 ans, sont soupçonnés, selon la police, d’avoir projeté une attaque contre un bâtiment de la communauté juive, fréquenté par des Israéliens, dans le centre d’Athènes et abritant une synagogue et un restaurant casher.

Illustration : La police en patrouille à Thessalonique, Grèce, le 17 juin 2012. (Crédit : AP/Dimitri Messinis)

La police avait annoncé mardi « le démantèlement d’un réseau terroriste qui planifiait des attaques contre la Grèce » et l’arrestation de ces deux Pakistanais, qui ont été poursuivis pour le crime de « constitution et appartenance à un groupe terroriste ».

Ces deux hommes doivent comparaître devant un juge d’instruction vendredi. S’ils sont inculpés, ils encourent des peines de prison ferme entre dix ans et la perpétuité en vertu de la loi antiterroriste grecque.

Konstantina Dimoglidou avait indiqué mardi que « le cerveau » de l’opération serait « un Pakistanais qui vit en dehors de l’Europe ». Une autre source policière, qui a souhaité rester anonyme, a indiqué que cette personne vivait en Iran.

Israël a accusé Téhéran d’être derrière ce réseau et indiqué que son service de renseignement, le Mossad, avait permis d’éviter une attaque.

L’ambassade d’Iran en Grèce a rejeté mercredi tout lien avec cette affaire.

À l’approche de Pessah, la Grèce a été inscrite sur une liste de pays faisant l’objet d’avertissements aux voyageurs publiée par le Conseil national de sécurité d’Israël.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.