Guatemala : le Bnai Brith honore Jimmy Morales pour son soutien à Jérusalem
Rechercher

Guatemala : le Bnai Brith honore Jimmy Morales pour son soutien à Jérusalem

Le président a reçu un prix de la part groupe juif pour sa défense des droits de l'Homme et a réaffirmé que le transfert de l'ambassade est historiquement et juridiquement juste

Le président guatémaltèque Jimmy Morales, à droite, recevant un prix du Bnai Brith (Crédit : Bnai Brith)
Le président guatémaltèque Jimmy Morales, à droite, recevant un prix du Bnai Brith (Crédit : Bnai Brith)

RIO DE JANEIRO — Le président du Guatemala a reçu le prix d’une organisation juive internationale pour le féliciter de sa décision de transférer l’ambassade de son pays à Jérusalem et pour son soutien indéfectible à Israël.

Jimmy Morales a reçu le Prix des droits de l’Homme des autorités mondiales et régionales du Bnai Brith lors d’une cérémonie jeudi à Guatemala City.

« Nous avons félicité Morales pour son courage et sa détermination au sujet de l’annonce sur l’ambassade et pour sa reconnaissance de Jérusalem en tant que capitale d’Israël », a déclaré Eduardo Kohn, directeur international du Bnai Brith pour les affaires latino-américaines. « En outre, Bnai Brith a réitéré son engagement envers les droits de l’Homme, la lutte pour la démocratie et notre relation avec le Guatemala. »

Morales a déclaré que déplacer l’ambassade à Jérusalem est « la bonne décision à prendre légalement et historiquement ». Il a ajouté que le Guatemala est « l’allié le plus fort des Etats-Unis » dans la lutte contre le terrorisme en Amérique.

« Le peuple juif sera toujours reconnaissant envers le Guatemala pour son rôle crucial dans la naissance d’Israël, et pour les grands rôles que l’ambassadeur Jorge García Granados et Juan José Arevalo ont joué dans la reconnaissance de l’Etat juif », a ajouté Marcelo Burman, vice-président pour l’Amérique latine de Bnai Brith, qui a remis au président guatémaltèque un shofar et une plaque qui met en avant le soutien de son à la défense des droits de l’Homme.

L’organisation Bnai Brith International milite pour la communauté juive mondiale et défend la cause des droits de l’Homme dans le monde, y compris la lutte contre l’antisémitisme et le fanatisme. Fondé en 1843, Bnai Brith International se décrit comme la plus ancienne organisation de services juifs au monde.

Morales a annoncé le transfert de l’ambassade le 24 décembre. Dans un post sur Facebook, il a expliqué qu’il avait demandé au chancelier de son pays « d’initier la coordination respective pour que ce soit possible ». Cette décision faisait suite à une conversation avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

L’annonce a été faite devant des drapeaux guatémaltèques et israéliens. Les deux dirigeants, a déclaré Morales, ont parlé des « excellentes relations que nous avons eues en tant que nations depuis que le Guatemala a soutenu la création de l’Etat d’Israël ».

Quelques jours auparavant, l’Assemblée générale des Nations unies avait adopté une résolution non contraignante rejetant toute reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël en réaction à la déclaration du président américain Donald Trump le 6 décembre selon laquelle les Etats-Unis reconnaîtraient Jérusalem comme capitale d’Israël et commenceraient à déplacer son ambassade de Tel Aviv vers Jérusalem.

Morales, qui jouit d’un large soutien chrétien conservateur au Guatemala, s’est rendu en Israël en novembre 2016, à l’occasion du 69e anniversaire du vote du Plan de Partition pour la Palestine aux Nations Unies. Peu de temps après son élection en 2015, Morales a visité une synagogue à Guatemala City, a rencontré des membres de la communauté juive et a déclaré son désir de visiter Israël.

Le Guatemala accueillie une communauté d’environ 1 000 Juifs sur une population de 15 millions d’habitants.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...