Israël en guerre - Jour 237

Rechercher

Hausse des cyber-attaques depuis le 7 octobre : Les start-ups israéliennes cyber séduisent

Les opérations de fusion et d'acquisition de cyber start-ups s’élèvent à 985 M$ en 2024 ; d'après le groupe de veille de cyber-sécurité les attaques ont été multipliées par 2,5 en 6 mois

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans les technologies pour le Times of Israel.

Illustration : Concept de protection en cyber-sécurité. (Crédit : Thinkhubstudio via iStock by Getty Images)
Illustration : Concept de protection en cyber-sécurité. (Crédit : Thinkhubstudio via iStock by Getty Images)

Malgré la guerre en cours contre le groupe terroriste palestinien du Hamas, l’industrie israélienne de la cyber-sécurité se démarque de la tendance à la baisse du secteur technologique, dans un contexte de recrudescence des attaques de pirates informatiques et des menaces de l’Iran et du groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah.

Au cours des trois premiers mois de 2024, le volume des fusions et acquisitions dans le secteur de la cyber-sécurité en Israël a généré 985 millions de dollars en huit transactions. Au cours de la même période, les start-ups locales du cyber-espace ont obtenu 620 millions de dollars de capital de la part d’investisseurs, ce qui représente 38 % du total des fonds levés par le secteur de la high-tech, selon un rapport de Cybertech Global et IVC, publié dimanche avant une conférence mondiale sur le cyber-espace qui débutera cette semaine à Tel Aviv.

Après 2023, année d’incertitude politique et de déclenchement de la guerre à Gaza, les montants des fusions-acquisitions des cyber-acquisitions israéliennes se sont élevés à 7,1 milliards de dollars – un record – sur un total de 10 milliards de dollars dans l’industrie technologique locale, selon les données présentées dans le rapport. Cependant, le nombre de sorties de cyber-entreprises israéliennes a chuté de 35 %, passant de 37 transactions en 2021 à 24 en 2023.

« La tendance à l’augmentation des fusions et acquisitions dans le cyber israélien, qui a commencé l’année dernière, se poursuit en 2024, alors que les cyber-menaces mondiales augmentent d’année en année », a déclaré le fondateur de Cybertech, Amir Rapaport. « Contrairement à d’autres secteurs, les tensions géopolitiques augmentent l’intérêt et les investissements dans les entreprises cybernétiques. »

« Par conséquent, nous nous attendons à voir davantage d’investissements dans les cyber-entreprises israéliennes et les nouvelles start-ups qui s’attaquent aux menaces émergentes », a ajouté Rapaport.

Les levées de fonds des start-ups et entreprises technologiques israéliennes ont chuté de 56 % en 2023 en glissement annuel, le secteur ayant été confronté à l’incertitude politique liée au plan largement controversé de refonte du système judiciaire et au déclenchement de la guerre contre le Hamas. Alors qu’Israël est engagé depuis six mois dans les combats, de nombreuses start-ups locales continuent de lutter pour attirer des financements essentiels, en particulier de la part d’investisseurs étrangers, tandis que les grandes transactions ne se concrétiseront probablement pas.

Participants à la conférence Cybertech 2020 qui s’est tenue à Tel Aviv du 28 au 30 janvier 2020. (Crédit : Cybertech)

Par ailleurs, dans les mois qui ont précédé le déclenchement de la guerre et dans les mois qui ont suivi les combats, une multitude de start-ups de cyber-sécurité fondées par des Israéliens ont été rachetées par des entreprises technologiques mondiales ainsi que par des acteurs locaux qui cherchaient à répondre aux besoins croissants des entreprises et des gouvernements en matière de solutions de cyber-sécurité.

Depuis le massacre perpétré par le Hamas le 7 octobre, le nombre de cyber-attaques subies par Israël a été 2,5 fois plus élevé que les années précédentes, avec un total de 3 380 incidents enregistrés jusqu’à la fin de l’année 2023, selon le rapport annuel de la Cyber-direction nationale. Au cours de la période de guerre, environ 800 des cyber-attaques ont été classées comme ayant un « potentiel significatif de dommages », selon le rapport.

La semaine dernière, le ministère de la Justice a déclaré qu’il examinait un « cyber-incident », après que des hacktivistes protestant contre la guerre à Gaza ont déclaré avoir réussi à pénétrer dans les serveurs du ministère et à récupérer des centaines de gigaoctets de données.

Au fur et à mesure que la guerre progresse, de plus en plus de groupes d’attaquants originaires d’Iran et du Hezbollah sont identifiés, selon la Cyber-direction nationale. Au cours de cette période, les hôpitaux sont devenus la cible de cyber-attaques, et plus généralement d’attaques visant à saper l’effort de guerre et à recueillir des renseignements, selon le rapport annuel.

Des soldats réservistes de l’armée israélienne participant à un exercice sur le plateau du Golan, dans le nord d’Israël, le 24 janvier 2024. (Crédit : Ayal Margolin/Flash90)

Parmi les cyber-transactions locales les plus notables à la fin de 2023, on peut citer Talon Cyber Security, racheté par l’entreprise de cyber-sécurité californienne Palo Alto Networks pour 625 millions de dollars, qui a également acheté la start-up israélienne Dig Security pour 350 millions de dollars. Plus tôt dans l’année, le géant américain de la cyber-sécurité Zscaler a acquis la société israélienne Avalor pour 350 millions de dollars et la licorne cybernétique Wiz a acheté Gem Security pour 350 millions de dollars.

L’industrie israélienne de la cyber-sécurité comprend 522 start-ups et entreprises, dont 276 en phase de démarrage, 125 en phase de recherche et de développement, et 96 des entreprises en phase de croissance générant un chiffre d’affaires de 10 millions de dollars ou plus.

Malgré la guerre en cours, Israël organisera cette semaine sa 10e conférence sur la cyber-sécurité à Tel Aviv, qui attirera des milliers d’invités, dont des délégations de 60 pays, des représentants d’entreprises et de gouvernements, ainsi que des experts en cyber-sécurité et des hacktivistes.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.