IBM, Medtronics et un hôpital de Haïfa s’associent pour “incuber” des start-ups de médecine numérique
Rechercher

IBM, Medtronics et un hôpital de Haïfa s’associent pour “incuber” des start-ups de médecine numérique

MindUP devrait accueillir des douzaines d’entreprises de télémédecine, de technologie hospitalière et de capteurs portables et implantables

Le centre médical Rambam de Haïfa. Illustration. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)
Le centre médical Rambam de Haïfa. Illustration. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)

IBM Watson Health et Medtronics s’associent avec un hôpital israélien pour créer un « incubateur » haute technologie pour encourager les innovations en médecine numérique.

Le campus de soins médicaux Rambam de Haïfa a annoncé vendredi le partenariat, qui sera appelé « MindUP ». Financé par les firmes de capital-risque israéliennes Pitango et Impact First, l’incubateur sera hébergé sur le parc de technologie des sciences de la vie de Haïfa, dans le nord d’Israël.

MindUP accueillera au final 40 start-ups, selon le communiqué de presse de Rambam, dans un domaine qui comprend la télémédecine, l’informatique dématérialisée, les capteurs d’aide au diagnostic portables et/ou implantables et des systèmes informatiques pour les hôpitaux.

« La médecine numérique s’inspire d’un large spectre de domaines technologiques, et Israël excelle dans quasiment tout », a déclaré dans un communiqué Rafi Beyar, directeur général du campus de soins médicaux Rambam.

IBM et Medtronic ont gagné l’année dernière un financement incitatif économique du gouvernement israélien pour lancer l’incubateur.

En annonçant le financement, le ministère israélien de l’Economie avait dit que les budgets pour les incubateurs allaient de 500 000 dollars à 800 000 dollars, le financement couvrant 85 % de ce montant. Les start-ups paieront une redevance jusqu’à ce que le financement soit remboursé, selon le site internet du programme.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...