Rechercher

Ilan Zaoui, le chorégraphe de Rabbi Jacob revient avec le spectacle « Kibboutz »

Au printemps prochain, l'artiste revient "sur la mentalité sioniste aux origines de l'Etat" d'Israël

Né en Algérie, Ilan Zaoui est arrivé en France à l’âge de 3 ans. Adolescent, il rejoint les rangs du mouvement de jeunesse sioniste de l’Hachomer Hatzair et, alors âgé de 17 ans, part travailler dans un kibboutz dans l’Israël des années 1960.

Dans un entretien accordé au Crif, le célèbre chorégraphe des danses de Rabbi Jacob se remémore ses années de formation en Israël, la guerre des Six jours, et comment il s’est engagé comme parachutiste.

Il rentre ensuite en France « pour y développer sa passion pour la danse et le chant ». Il raconte : « J’ai toujours été attiré par les cultures traditionnelles juives, et j’ai eu envie de partager cette passion dans mon pays, en France. Il y avait une place pour ça ».

Il crée alors une troupe de danse, Kolaviv, puis Adama qui restera imprimée pour toujours sur les bandes du film des Aventures de Rabbi Jacob, de Gérard Oury grâce à sa fameuse chorégraphie dans laquelle Louis de Funès semble improviser les pas sur la musique klezmer.

A propos de sa collaboration avec De Funès, Zaoui déclare : « C’était tout simplement génial de travailler avec Louis de Funès. C’était un acteur extrêmement professionnel et appliqué. Nous avons lié une relation presque amicale. Je garde d’excellents souvenirs de nos répétitions ».

Extrait du film « Les aventures de Rabbi Jacob », sorti en 1973. (Crédit : capture d’écran YouTube)

Aujourd’hui, Ilan Zaoui continue son travail de chorégraphe et prépare un spectacle intitulé Kibboutz basé sur son expérience de jeunesse et les valeurs pionnières de l’Etat d’Israël.

« Le titre ‘Kibboutz’ s’est imposé parce qu’il couvre l’ensemble des valeurs de l’esprit fondateur d’Israël, des valeurs que tout le monde reconnaît. Le spectacle est basé sur la mentalité sioniste aux origines de l’Etat, » raconte-t-il.

Ilan Zaoui sera également présent le 31 octobre au Cinéma City de Tel Aviv pour la re-création du spectacle Le sel et le miel.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...