Rechercher

Images d’une policière ouvrant le feu sur un Palestinien non-armé, le dos tourné

La police des frontières explique que l'incident est survenu il y a un an et demi, que l'agente a été immédiatement limogée et qu'une enquête a été ouverte

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Une séquence montre une agente de la police des frontières tirer une balle en caoutchouc en direction d'un Palestinien s'éloignant avec les mains en l'air (Capture d'écran/Twitter)
Une séquence montre une agente de la police des frontières tirer une balle en caoutchouc en direction d'un Palestinien s'éloignant avec les mains en l'air (Capture d'écran/Twitter)

Une vidéo publiée samedi montre une femme appartenant à la police des frontières en train d’ouvrir le feu sur un Palestinien s’éloignant, les mains levées, dans la direction opposée.

Dans ce clip de 26 secondes diffusé par la Treizième chaîne, au moins deux agents crient sur un jeune Palestinien depuis ce qui semble être la route passant sous un tunnel du centre de la Cisjordanie.

Alors que les policiers lui demandent de quitter les lieux en criant, leurs armes automatiques pointées dans sa direction, l’homme, qui tient un sac à dos et sa carte d’identité, lève les mains et commence à s’éloigner d’eux.

Au moment où l’homme traverse le tunnel, les agents lui disent de baisser les mains. Il semble ne pas comprendre totalement l’ordre donné, se retournant brièvement avant toutefois de s’exécuter.

L’homme continue à marcher et une policière ouvre alors le feu. Le jeune homme tombe sur le sol, hurlant de douleur.

La police des frontières a estimé dans un communiqué qu’elle appréhendait l’acte de la policière « avec une grande sévérité », établissant clairement que l’incident avait eu lieu il y a à peu près un an et demi.

L’agente soupçonnée d’avoir tiré la balle en caoutchouc a été démise de ses fonctions dès la découverte de l’incident par ses supérieurs hiérarchiques, a noté la police des frontières. Elle est depuis retournée au sein de l’armée israélienne où elle termine son service obligatoire. Le département des enquêtes internes de la police mène actuellement des investigations sur l’incident.

Les autres agents impliqués dans l’incident filmé ont eux aussi été sanctionnés et certains d’entre eux transférés au sein d’autres unités.

L’étendue des blessures de la victime palestinienne n’a pas été révélée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...