Israël ajoute 9 pays ne nécessitant pas de quarantaine au retour, dont les EAU
Rechercher

Israël ajoute 9 pays ne nécessitant pas de quarantaine au retour, dont les EAU

La décision intervient quelques heures avant le premier vol commercial de Tel-Aviv à Abou Dhabi ; des pays d'Asie, d'Europe et d''Amérique du Sud figurent également sur la liste

Un guide touristiqe propose un tour en chameau aux touristes sur la plage de Jumeirah à Dubai, aux Emirats arabes unis, en janvier 2016. (kasto80; iStock by Getty Images)
Un guide touristiqe propose un tour en chameau aux touristes sur la plage de Jumeirah à Dubai, aux Emirats arabes unis, en janvier 2016. (kasto80; iStock by Getty Images)

Le ministère de la Santé exempte les Israéliens revenant de neuf autres pays à faible taux de contamination d’une quarantaine obligatoire de 14 jours depuis dimanche minuit, y compris des Émirats arabes unis.

Les huit autres pays sont : l’Australie, l’Uruguay, l’Irlande, Taïwan, la Norvège, Singapour, le Portugal et la Thaïlande.

L’inclusion des Émirats arabes unis intervient quelques heures avant qu’une délégation américano-israélienne ne prenne le tout premier vol commercial israélien reliant Tel Aviv à Abou Dhabi pour mettre en pratique l’accord de normalisation récemment conclu entre Israël et les Émirats arabes unis.

La décision d’inclure les EAU signifie que les membres de la délégation n’auront pas besoin de se mettre en quarantaine à leur retour.

La délégation américaine sera dirigée par le conseiller principal et gendre du président américain Donald Trump, Jared Kushner, et le conseiller à la sécurité nationale Robert O’Brien, ainsi que par l’envoyé spécial pour les négociations internationales, Avi Berkowitz.

La délégation israélienne sera dirigée par le conseiller à la sécurité nationale Meir Ben-Shabbat et se concentrera probablement sur les questions civiles, y compris éventuellement la réglementation en matière de visas qui permettra aux touristes israéliens de visiter le pays.

Israël a déjà reconnu 20 pays dits « verts » : Canada, Autriche, Estonie, Italie, Bulgarie, Royaume-Uni, Géorgie, Allemagne, Danemark, Hong Kong, Hongrie, Jordanie, Grèce, Lettonie, Lituanie, Nouvelle-Zélande, Slovénie, Finlande, Chypre et Croatie.

La liste sera désormais mise à jour toutes les deux semaines, a précisé le ministère, ajoutant qu’Israël examinait également la possibilité de rouvrir la frontière avec l’Égypte.

The Taba border crossing between Israel and Egypt (photo credit: Yossi Zamir/Flash90)
Le poste-frontière de Taba, entre Israël et l’Egypte. Illustration. (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)

Les Israéliens seront tenus de remplir une attestation de santé à leur sortie et à leur entrée dans l’État juif.

Bien que la liste comprenne maintenant quelque 29 nations, très peu de pays autorisent actuellement les voyageurs en provenance d’Israël sur leur sol.

La Grèce, la Croatie et la Bulgarie autorisent les Israéliens à entrer sur leur territoire sans isolement automatique, mais avec quelques autres restrictions.

Les Israéliens doivent présenter un test coronavirus négatif dans les 72 heures précédant leur arrivée en Bulgarie et dans les 48 heures pour la Croatie. Aucun des deux pays n’exigera de test à l’atterrissage, ni de quarantaine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...