Israël commémore solennellement les 6 millions de victimes lors de Yom HaShoah
Rechercher

Israël commémore solennellement les 6 millions de victimes lors de Yom HaShoah

Les sirènes ont retenti à 10 heures du matin et ont lancé des cérémonies dans tout le pays ; le président Rivlin mènera la « Marche des vivants » à Auschwitz

  • Les gens restent immobiles sur la route de Jaffa, au centre de Jérusalem, alors qu'une sirène de deux minutes retentit à travers Israël pour marquer Yom HaShoah, le 12 avril 2018 (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
    Les gens restent immobiles sur la route de Jaffa, au centre de Jérusalem, alors qu'une sirène de deux minutes retentit à travers Israël pour marquer Yom HaShoah, le 12 avril 2018 (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
  • Les gens restent immobiles sur la route de Jaffa, au centre de Jérusalem, alors qu'une sirène de deux minutes retentit à travers Israël pour marquer Yom HaShoah, le 12 avril 2018 (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
    Les gens restent immobiles sur la route de Jaffa, au centre de Jérusalem, alors qu'une sirène de deux minutes retentit à travers Israël pour marquer Yom HaShoah, le 12 avril 2018 (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
  • Les gens restent immobiles à Tel-Aviv, alors qu'une sirène de deux minutes retentit à travers Israël pour marquer Yom HaShoah, le 12 avril 2018 (Crédit : Tomer Neuberg / Flash90)
    Les gens restent immobiles à Tel-Aviv, alors qu'une sirène de deux minutes retentit à travers Israël pour marquer Yom HaShoah, le 12 avril 2018 (Crédit : Tomer Neuberg / Flash90)
  • Les gens restent immobiles sur l'autoroute d'Ayalon à Tel-Aviv alors qu'une sirène de deux minutes retentit à travers Israël pour marquer Yom HaShoah, le 12 avril 2018 (Crédit : Miriam Alster / Flash90)
    Les gens restent immobiles sur l'autoroute d'Ayalon à Tel-Aviv alors qu'une sirène de deux minutes retentit à travers Israël pour marquer Yom HaShoah, le 12 avril 2018 (Crédit : Miriam Alster / Flash90)
  • Les gens s'arrêtent et restent silencieux sur une rue du centre-ville de Tel Aviv le 12 avril 2018, alors que les sirènes retentissent à travers Israël pendant deux minutes pour marquer Yom HaShoah (Crédit : PHOTO AFP / Jack Guez)
    Les gens s'arrêtent et restent silencieux sur une rue du centre-ville de Tel Aviv le 12 avril 2018, alors que les sirènes retentissent à travers Israël pendant deux minutes pour marquer Yom HaShoah (Crédit : PHOTO AFP / Jack Guez)
  • Les gens s'arrêtent et restent silencieux sur une rue du centre-ville de Tel Aviv le 12 avril 2018, alors que les sirènes retentissent à travers Israël pendant deux minutes pour marquer Yom HaShoah (Crédit : PHOTO AFP / Jack Guez)
    Les gens s'arrêtent et restent silencieux sur une rue du centre-ville de Tel Aviv le 12 avril 2018, alors que les sirènes retentissent à travers Israël pendant deux minutes pour marquer Yom HaShoah (Crédit : PHOTO AFP / Jack Guez)
  • Les gens s'arrêtent et restent silencieux sur une rue du centre-ville de Jérusalem le 12 avril 2018, alors que les sirènes retentissent à travers Israël pendant deux minutes pour marquer Yom HaShoah (Crédit : PHOTO AFP / Menahem KAHANA)
    Les gens s'arrêtent et restent silencieux sur une rue du centre-ville de Jérusalem le 12 avril 2018, alors que les sirènes retentissent à travers Israël pendant deux minutes pour marquer Yom HaShoah (Crédit : PHOTO AFP / Menahem KAHANA)

Israël s’est figé à 10h jeudi alors que les sirènes ont retenti dans tout le pays en mémoire des six millions de Juifs assassinés par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Les bus et les voitures se sont arrêtés dans les rues et les autoroutes alors que les Israéliens sortaient de leurs véhicules et se sont recueillis la tête baissée.

Les sirènes ont été suivies de cérémonies marquant le jour du Souvenir de l’Holocauste dans les écoles, les institutions publiques et les bases militaires. Plus tard dans la journée, la traditionnelle « Marche des vivants » aura lieu en Pologne.

La cérémonie traditionnelle de dépôt de couronnes de fleurs a eu lieu au musée de l’Holocauste Yad Vashem à Jérusalem et au mémorial du soulèvement du ghetto de Varsovie Jeudi matin. Cela devrait être suivi par divers événements et activités, qui comprennent la cérémonie commémorative principale à 13 heures et une assemblée de mouvements de jeunes à 17h30.

À 11 heures, la Knesset doit célébrer cette journée avec sa cérémonie annuelle intitulée « Chaque personne a son nom », au cours de laquelle les législateurs récitent les noms des victimes des nazis pendant près de deux heures. Une cérémonie similaire aura également lieu à Yad Vashem. Le nom de la cérémonie vient d’un célèbre poème de la poétesse israélienne Zelda Schneersohn Mishkovsky (communément appelé par son seul prénom). La version chantée du poème est souvent jouée lors des cérémonies commémoratives.

En attendant, la « Marche des vivants » annuelle commencera en Pologne à 14h30, et sera menée par le président Reuven Rivlin. Le chef de l’armée israélienne Gadi Eizenkot et les responsables de l’agence d’espionnage israélienne du Mossad et du service de sécurité du Shin Bet seront également présents, tout comme plus de 10 000 personnes. Ils participeront à une marche de trois kilomètres depuis le camp de concentration d’Auschwitz jusqu’au camp d’extermination de Birkenau, où se trouvaient les chambres à gaz et les crématoires.

Des participants portant des drapeaux israéliens à l’ancien camp de concentration et d’extermination nazi-allemand Auschwitz-Birkenau lors de la «Marche des vivants» à Oswiecim à Cracovie, en Pologne, le 24 avril 2017 (Crédit : Omar Marques / Agence Anadolu / Getty Images via JTA)

Les nazis ont tué environ 1,1 million de personnes dans le camp, principalement des Juifs, mais aussi des Russes, des Gitans, des Polonais et des membres d’autres nationalités.

Les événements se termineront par des cérémonies au kibboutz Lohamei HaGetaot et au kibboutz Yad Mordechai dans le nord d’Israël.

Des décennies après la libération des camps nazis, la Journée annuelle du souvenir de l’Holocauste continue d’être marquée solennellement en Israël, avec des restaurants, des magasins et des centres de divertissement fermés et des films et documentaires sur l’Holocauste diffusés à la télévision et à la radio.

La plupart des écoles et de nombreuses écoles maternelles organisent des assemblées officielles où les élèves honorent les morts et entendent des histoires de survivants.

Les survivants de l’Holocauste allument six torches représentant les six millions de victimes du génocide nazi lors de la cérémonie au Musée commémoratif de l’Holocauste Yad Vashem à Jérusalem, alors qu’Israël célèbre la Journée annuelle du souvenir de l’Holocauste, le 11 avril 2018 (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

Les cérémonies du jour du Souvenir de l’Holocauste ont été lancées mercredi soir par la cérémonie officielle de commémoration de l’Holocauste Yad Vashem à Jérusalem.

Des survivants de la Shoah ont allumé six torches lors de la cérémonie de mercredi soir, en mémoire des six millions de Juifs massacrés par les Nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Yom HaShoah est organisé chaque année à la même date que le soulèvement du ghetto de Varsovie — la révolte vouée à l’échec qui a joué un rôle important dans la définition de la psyché nationale d’Israël. L’identité d’Israël est définie par l’axiome selon lequel plus jamais les Juifs ne seront impuissants face à l’anéantissement.

Lors d’une cérémonie mercredi soir à Yad Vashem, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a parlé de l’agression nazie meurtrière qui n’a pas été suffisamment contestée par les puissances occidentales, en la comparant à l’Iran.

« Aujourd’hui aussi, un régime extrémiste nous menace, menace la paix mondiale », a déclaré Netanyahu à propos de l’Iran. « Ce régime a explicitement proclamé qu’il voulait détruire l’Etat juif », a-t-il ajouté. « J’ai un message aux leaders d’Iran : ne testez pas la détermination d’Israël. »

Judah Ari Gross a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...