Italie : un gateau d’anniversaire flanqué d’Hitler pour un ado de 15 ans
Rechercher

Italie : un gateau d’anniversaire flanqué d’Hitler pour un ado de 15 ans

Les parents ont déclaré que la fête organisée le Jour de la Shoah avec la présence de l'ensemble de la classe était une plaisanterie infantile

Un portrait d'Adolf Hitler sur un gateau d'anniversaire en Italie, le 27 janvier 2019. 
(Centre Simon Wiesenthal)
Un portrait d'Adolf Hitler sur un gateau d'anniversaire en Italie, le 27 janvier 2019. (Centre Simon Wiesenthal)

A Bologne, en Italie, les parents d’un adolescent de 15 ans lui ont offert des gateaux avec des portraits représentant Adolf Hitler et des blagues sur les fours crématoires lors d’une fête qui s’est tenue lors de la Journée internationale du souvenir de l’Holocauste.

Une boulangerie qui se spécialise dans l’impression de pâtisseries a fourni les gateaux, y compris un où l’on pouvait lire « Bonjour chéri? Fait chauffer les fours, j’arrive à la maison! » et l’autre disait « Allez… aujourd’hui on va avoir une soirée plein gaz! » selon un article de mardi du Corriere di Bologna.

La fête privée a eu lieu le 27 janvier, selon l’article, qui n’a pas précisé le lieu où elle s’est tenue. Toute la classe du garçon était présente.

Contactés par le quotidien italien, les parents, qui n’ont pas été nommés, ont déclaré au journaliste que l’adolescent voulait les gateaux et qu’il « s’agissait d’une blague enfantine ». Certains des adolescents ont protesté, pris des photos de gateaux et les ont postées en ligne, ce qui a conduit à l’écriture de l’article de presse. L’article ne mentionnait pas le nom de la boulangerie qui a préparé les gateaux.

Shimon Samuels, directeur des relations internationales au Centre Simon Wiesenthal, a écrit à l’Association italienne des partisans pour se plaindre et exprimer son « horreur ».

Dans sa lettre de jeudi, Samuels a appelé l’association à « mener une enquête et à trouver des mesures appropriées contre les parents et la boulangerie, qui ont offensé la résistance anti-nazis et les victimes de la Shoah ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...