Rechercher

Kazakhstan : Un Israélien de 22 ans abattu lors de manifestations violentes

Son corps sera rapatrié en Israël pour y être inhumé, selon le ministère des Affaires étrangères ; la famille du défunt dit qu'il ne manifestait pas et qu'il se rendait au travail

Levan Kogeashvili, tué à Almaty, au  Kazakhstan, le 7 janvier 2022. (Autorisation)
Levan Kogeashvili, tué à Almaty, au Kazakhstan, le 7 janvier 2022. (Autorisation)

Un jeune Israélien est mort des suites de deux blessures par balle, vendredi soir, au cours d’une manifestation violente qui a eu lieu à Almaty, au Kazakhstan.

Le ministère des Affaires étrangères a fait savoir, samedi, dans un communiqué que Levan Kogeashvili vivait dans ce pays d’Asie centrale depuis un certain nombre d’années.

Le ministère a fait part de ses condoléances à la famille et a précisé être en contact avec les parents de Kogeashvili, qui sont eux-mêmes au Kazakhstan. Il a ajouté œuvré à rapatrier le corps en Israël pour qu’il y soit inhumé.

Le ministère a rappelé que le pays faisait l’objet d’un avertissement aux voyageurs depuis jeudi. Il est en effet conseillé aux Israéliens d’éviter les déplacements non-essentiels au Kazakhstan et de se tenir à l’écart, là-bas, des lieux particulièrement sensibles.

Selon le site d’information Walla, la famille du défunt a expliqué que ce dernier se trouvait au volant de sa voiture quand il a été touché. Elle a ajouté que le jeune homme se rendait à son travail au moment des faits et qu’il ne participait pas au mouvement de protestation.

« Il y a eu soudainement des bruit de tirs et il a été touché par deux balles », a confié Rostislav Edelstein, un ami de la famille qui habite Ashdod. « Il a été emmené à l’hôpital et on a tenté de le sauver, en vain, et sa mort a été prononcée. Deux autres personnes qui se trouvaient avec lui ont été légèrement blessées. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...