Khamenei désigne le « juif » Kushner et dénonce les « sales agents sionistes »
Rechercher

Khamenei désigne le « juif » Kushner et dénonce les « sales agents sionistes »

Le chef de l'Etat iranien attaque l'accord de normalisation entre Israël et les EAU, qu'il accuse d'agir "avec la plus grande cruauté contre les intérêts du monde de l'islam"

Le conseiller présidentiel américain Jared Kushner parle aux côtés du conseiller à la sécurité nationale américain Robert O'Brien (à droite) devant un avion d'El Al à l'aéroport d'Abou Dhabi, suite à l'arrivée du tout premier vol israélien vers les EAU, le 31 août 2020. (KARIM SAHIB / AFP)
Le conseiller présidentiel américain Jared Kushner parle aux côtés du conseiller à la sécurité nationale américain Robert O'Brien (à droite) devant un avion d'El Al à l'aéroport d'Abou Dhabi, suite à l'arrivée du tout premier vol israélien vers les EAU, le 31 août 2020. (KARIM SAHIB / AFP)

JTA – Le Guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a qualifié Jared Kushner de « membre juif de la famille Trump » dans une attaque de l’accord de normalisation entre Israël et les Émirats arabes unis.

Khamenei a fait ces commentaires sur le conseiller principal de la Maison Blanche dans le cadre d’une série de tweets postés mardi sur son flux Twitter en anglais.

« La nation de Palestine est soumise à des pressions diverses et sévères. Ensuite, les EAU agissent en accord avec les Israéliens et les sales agents sionistes des États-Unis – comme le membre juif de la famille de Trump – avec la plus grande cruauté contre les intérêts du monde de l’islam », a-t-il tweeté.

Kushner est marié à Ivanka, la fille du président américain Donald Trump.

Dans une menace envers les EAU, Khamenei a également tweeté : « Les Émirats arabes unis ont trahi le monde de l’islam, les nations arabes, les pays de la région et la Palestine. Bien sûr, cette trahison ne durera pas longtemps. »

« Les dirigeants des EAU ont ouvert la porte de la région aux sionistes, et ont ignoré et normalisé la question de la Palestine, qui est une question d’usurpation d’un pays. Cette stigmatisation ne les quittera pas », a écrit Khamenei.

Israël et les EAU ont annoncé le 13 août l’établissement de relations diplomatiques complètes, dans le cadre d’un accord négocié par les États-Unis qui exige qu’Israël suspende son plan d’annexion de certaines parties de la Cisjordanie.

Le Guide suprême iranien, l’Ayatollah Ali Khamenei, s’adresse à la nation dans un discours télévisé marquant l’anniversaire de la mort en 1989 de l’Ayatollah Ruhollah Khomeini, le leader de la révolution islamique de 1979, à Téhéran, en Iran, le 3 juin 2020. (Bureau du Guide suprême iranien via AP)

Les EAU sont le troisième pays arabe à avoir accepté d’établir des relations officielles avec Israël, après l’Égypte et la Jordanie.

Les responsables israéliens et américains ont exprimé l’espoir que d’autres pays arabes du Golfe suivraient bientôt, avec des relations basées sur des intérêts commerciaux et sécuritaires mutuels et sur une inimitié partagée envers l’Iran.

Les EAU ont déclassé leurs relations avec l’Iran en janvier 2016 dans un contexte de tensions croissantes entre l’Arabie saoudite et la République islamique.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...