Khamenei : L’Iran a réussi à « neutraliser les plans » américains dans la région
Rechercher

Khamenei : L’Iran a réussi à « neutraliser les plans » américains dans la région

Selon le chef suprême, ce "plan" américain consistait à "créer des groupes oppresseurs et rebelles comme Daech pour éloigner l'esprit des peuples de la région du régime sioniste"

L'Ayatollah Ali Khamenei à l'occasion d'un discours à la nation à l'occasion de Noruz, le Nouvel An iranien, à Téhéran, le 20 mars 2014. (Crédit : bureau du Guide suprême/AFP)
L'Ayatollah Ali Khamenei à l'occasion d'un discours à la nation à l'occasion de Noruz, le Nouvel An iranien, à Téhéran, le 20 mars 2014. (Crédit : bureau du Guide suprême/AFP)

Téhéran est parvenu « à neutraliser les plans des Etats-Unis » au Moyen-Orient, s’est félicité mercredi le guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei, dans son traditionnel discours à l’occasion du Nouvel an iranien.

« Ceux qui s’ingèrent dans toutes les affaires du monde protestent et disent ‘Pourquoi l’Iran intervient-elle dans les affaires de l’Irak et de la Syrie ?’ En quoi cela vous regarde ? La République islamique d’Iran a réussi à neutraliser les plans des Etats-Unis dans la région », a affirmé M. Khamenei lors de ce discours prononcé dans la ville sainte de Mashhad (nord-est) et retransmis par la télévision d’Etat.

Il a ensuite affirmé que ce « plan » des Etats-Unis consistait à « créer des groupes oppresseurs et rebelles comme Daech (acronyme du groupe Etat islamique, ndlr) pour éloigner l’esprit des peuples de la région du régime usurpateur sioniste (Israël, ndlr) et de les occuper avec des conflits internes ».

L’Iran soutient les gouvernements syrien et irakien en envoyant depuis plusieurs années des « conseillers militaires » et des « volontaires » iraniens mais aussi afghans et pakistanais dans ces pays afin de combattre les groupes jihadistes et rebelles.

La présence de l’Iran dans les pays de la région est violemment dénoncée par les Etats-Unis, les pays européens comme la France et le Royaume-Uni ainsi que par l’Arabie saoudite et Israël.

« Nous y sommes allés à la demande des gouvernements et des peuples » de ces pays, a affirmé M. Khamenei, en soutenant que « toutes les aides apportées » avaient été décidées « après mûrs calculs et réflexion ».

« Sans aucun doute, les Etats-Unis n’atteindront pas leurs objectifs dans la région, et grâce à Dieu, nous atteindrons les nôtres », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...