Koulanou reprend la réforme sur les équivalences des diplômes français
Rechercher

Koulanou reprend la réforme sur les équivalences des diplômes français

Elie Alalouf a déclaré à l’AAEGE Israël vouloir faire avancer rapidement les législations relatives aux professionnels de santé francophones en Israël

Elie Alalouf, député Koulanou et président de la commission de la santé, du travail et des affaires sociales de la Knesset, le 30 juin 2014. (Crédit : Flash90)
Elie Alalouf, député Koulanou et président de la commission de la santé, du travail et des affaires sociales de la Knesset, le 30 juin 2014. (Crédit : Flash90)

Le projet de correction de la Loi de 2008 sur la reconnaissance de certains Diplômes Paramédicaux (orthophonistes, audiologues, kinésithérapeutes) approuvé en première lecture à la Knesset en décembre 2014 grâce aux efforts du MK Ohayon va enfin pouvoir reprendre son parcours législatif au sein de la Commission Affaires Sociales, Santé présidée par le député Elie Alalouf.

Ce dernier a déclaré ce matin à l’AAEGE Israël vouloir faire avancer rapidement cette législation et toutes celles qui permettront de faciliter la reconnaissance des diplômes des professionnels de santé francophones en Israël.

En coordination avec les autres Associations d’Olim, après 3 ans de démarches et de lobbying, l’AAEGE Israël reste mobilisée pour que les olim de France titulaires de ces diplômes aient enfin une option légale pour obtenir une équivalence de leur diplôme en Israël alors que beaucoup d’entre eux ont été brutalement licenciés de leurs postes depuis la nouvelle loi d’équivalence de 2008.

D’une manière générale, les diplômes médicaux et paramédicaux français, bien que de très bon niveau, sont formatés différemment de ceux des autres pays européens ce qui complique leur reconnaissance en Israël.

Pour faire avancer ce dossier, l’Ambassade de France en Israël collabore avec l’AAEGE Israël et avec le Collectif Franco-Israélien dans leurs démarches auprès de l’administration en France et avec la Conférence des Présidents d’Universités (CPU).

Pour en savoir plus sur le sujet, cliquez ici.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...