La femme du tueur d’Orlando aurait été au courant de son projet d’attaque
Rechercher

La femme du tueur d’Orlando aurait été au courant de son projet d’attaque

Noor Zahi Salman dit avoir essayé de dissuader Omar Mateen, elle pourrait être poursuivie

Omar Mateen (à droite), le tueur d'Orlando, avec son épouse Noor Zahi Salman et son fils. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Omar Mateen (à droite), le tueur d'Orlando, avec son épouse Noor Zahi Salman et son fils. (Crédit : capture d'écran YouTube)

La deuxième épouse du tueur d’Orlando, qui a assassiné 49 personnes, pourrait faire face à des accusations pénales après avoir dit aux enquêteurs qu’elle connaissait les projets de son mari et avait essayé de l’arrêter.

Noor Zahi Salman, l’épouse d’Omar Mateen, a déclaré au FBI qu’elle était avec son mari quand il acheté une arme et des munitions, a annoncé mardi NBC News. Salman a déclaré avoir conduit dans le passé Mateen au Pulse, le club gay qui a été la scène du massacre de dimanche, pour y faire des repérages. Salman dit avoir tenté de persuader Mateen d’abandonner ses projets d’attaque, ont déclaré des officiels à NBC.

Les autorités ont considéré poursuivre Salman pénalement pour son implication, selon le reportage.

D’autre part, un représentant de la loi a déclaré à Associated Press que les enquêteurs qui avaient parlé à Salman vérifiaient s’ils se sont récemment trouvés tous les deux au Pulse ou devant le club.

Le représentant a déclaré qu’il avait été dit aux enquêteurs que Mateen et son épouse avaient déjà été au Pulse précédemment, et qu’ils essayaient de confirmer cela.

Il a déclaré que le FBI avait le téléphone de Mateen et essaierait d’utiliser ses données pour voir s’il s’était déjà rendu au club auparavant.

Il a ajouté que les enquêteurs n’avaient pas éliminé la possibilité d’inculper quiconque pourrait avoir eu connaissance de l’attaque.

Le magazine People a annoncé lundi que Salman avait déclaré aux autorités fédérales que son époux avait récemment « repéré le centre Disney [une zone commerciale appelée Disney Springs] et le Pulse pour des attaques ».

L’attentat, qui est la fusillade la plus mortelle de l’histoire américaine récente, a également blessé 53 personnes.

James Comey, le chef du FBI, a déclaré lundi que son bureau était « très confiant » pour dire que Mateen avait été « radicalisé » par de la propagande sur internet, et qu’il avait prêté allégeance au chef de l’Etat islamique, Abu Bakr al-Baghdadi pendant une série d’appels durant l’attaque.

Sitora Yusufiy, l'ex-épouse du tueur d'Orlando, Omar Mateen. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Sitora Yusufiy, l’ex-épouse du tueur d’Orlando, Omar Mateen. (Crédit : capture d’écran YouTube)

L’ex-femme de Mateen, Sitora Yusufiy, a déclaré lundi aux médias américains que Mateen était bipolaire et violent.

« Il était mentalement instable et psychologiquement malade », a-t-elle déclaré. Bien que les dossiers montrent que le couple n’a divorcé que deux ans après son mariage, Yusufiy a précisé qu’elle n’était restée que quatre mois avec Mateen parce qu’il était violent. Elle a ajouté qu’il ne la laissait pas parler à sa famille.

Yusufiy a déclaré qu’elle était « dévastée, choquée, avait commencé à trembler et à pleurer » quand elle avait entendu parler de la fusillade, mais elle a attribué la violence de Mateen à sa maladie mentale, pas à une alliance avec des organisations terroristes.

Le FBI a annoncé mardi qu’il enquêterait sur les informations faisant état de l’homosexualité de Mateen, et de son statut de client régulier du Pulse.

Des agences ont contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...