Rechercher

La Haute Cour rejette la requête visant à interdire l’avortement après 24 semaines

"La mise en place de tout examen ou limite de temps n'est pas seulement arbitraire mais va clairement à l'encontre de l'intention claire de la loi", a indiqué la Cour

Image illustrative d'une femme enceinte. (Pexels via JTA)
Image illustrative d'une femme enceinte. (Pexels via JTA)

Lundi, la Cour suprême israélienne a catégoriquement rejeté une requête visant à interdire les avortements après la 24e semaine de grossesse.

« La grossesse est un événement d’une grande importance et aux conséquences multiples dans la vie d’une femme. L’évaluation des risques liés à la grossesse et à son interruption est une question professionnelle (d’ordre médical et psychologique) de premier ordre et est décidée, conformément à la loi, par une commission professionnelle composée de médecins et d’un travailleur social », a écrit la Cour.

« En tant que telle, la mise en place de tout examen ou limite de temps, comme le demandent les plaignants, n’est pas seulement arbitraire mais va clairement à l’encontre de l’intention claire de la loi », a indiqué la Cour.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...