La nouvelle recrue de Grazia s’excuse après ses tweets antisémites
Rechercher

La nouvelle recrue de Grazia s’excuse après ses tweets antisémites

Stephanie Yeboah, qui a dit avoir rejoint Grazia pour le "combat pour l'inclusion", a supprimé ses posts sur les réseaux sociaux et a parlé à des groupes juifs

Stephanie Yeboah. (Crédit : /Instagram via JTA)
Stephanie Yeboah. (Crédit : /Instagram via JTA)

JTA — Une blogueuse et mannequin récemment embauchée pour promouvoir la diversité dans un important magazine de mode européen a présenté ses excuses pour des propos sur la Shoah diffusés sur Twitter.

Stephanie Yeboah, nouvelle chroniqueuse au sein de Grazia, a présenté ses excuses jeudi dans une déclaration, après la découverte par Private Eye de ses publications au cours des dernières années.

Dans un des tweets, elle a ainsi écrit « Musique de chambre à gaz d’AUSCHWITZ LMAO SMH [Je suis morte de rire, j’en secoue la tête].

Dans un autre post, elle avait écrit : « Tous les Juifs ont un grenier mais tous les greniers n’ont pas de Juif ». Elle avait également déclaré dans une publication que l’attention consacrée à la commémoration de la Shoah éclipsait tous les crimes commis contre les « personnes brunes de couleur ».

Yeboah, qui est noire, a rejoint Grazia le mois dernier pour « se battre en faveur de la diversité, de l’inclusion et des droits des femmes », avait-elle commenté.

Elle a supprimé tous ses tweets suite à la publication de l’article de Private Eye, a fait savoir jeudi le Jewish News of London, et elle s’est entretenue avec l’organisation Board of Deputies of British Jews.

« Plaider l’ignorance n’est pas une excuse : Je n’aurais jamais dû faire ce type de commentaires sur des événements qui restent une source inimaginable de traumatisme pour la communauté juive », a écrit Yeboah dans un communiqué.

« Dans ces tweets, j’ai tenu des propos d’une grande ignorance, des propos antisémites, au sujet de la communauté juive », a-t-elle ajouté.

Grazia a, pour sa part, écrit sur Twitter : « nous haïssons l’antisémitisme. Et sachant cela, nous nous réjouissons des excuses présentées par Stephanie et du fait qu’elle soit en relation avec le @BoardofDeputies. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...