La police arrête deux invités vus sur la vidéo du « mariage de la haine »
Rechercher

La police arrête deux invités vus sur la vidéo du « mariage de la haine »

Les suspects sont détenus pour leur rôle dans la célébration des meurtres de Duma

Des extrémistes juifs israéliens célébrant les meurtres de membres de la famille Dawabsha pendant un mariage (Capture d'écran Dixième chaîne)
Des extrémistes juifs israéliens célébrant les meurtres de membres de la famille Dawabsha pendant un mariage (Capture d'écran Dixième chaîne)

La police a annoncé que deux personnes ont été arrêtées mardi en lien avec le « mariage de la haine » où des militants d’extrême-droite ont été filmés en train de célébrer l’attaque à la bombe incendiaire de Duma qui a tué trois membres d’une famille palestinienne.

Les rapports initiaux suggèrent qu’un suspect est interrogé, mais un porte-parole de la police a déclaré au Times of Israel qu’une seconde personne avait également été arrêtée pour son implication dans cet évènement, dans lequel des invités au mariage dansaient avec des armes à feu, des couteaux et un faux cocktail Molotov.

La vidéo diffusée la semaine dernière montrait des douzaines de jeunes Israéliens extrémistes de droite, qui seraient liés aux auteurs présumés des meurtres de la famille Dawabsha, célébrant les assassinats au mariage. Les images dans la vidéo ont été largement condamnées.

La vidéo, diffusée par la Dixième chaîne, montrait également des invités tenir une photo du bébé Ali Dawabsha, qui a été brûlé à mort dans l’incendie du 31 juillet, et poignarder la photo de manière répétée.

La foule de la vidéo chantait les paroles d’une chanson qui inclut un verset des Juges 16:28, citant Samson, aveuglé à Gaza, disant « pour que je me venge des Philistins en une seule vengeance pour mes deux yeux », mais en changeant le mot Philistins en Palestine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...