La police débusque des cultivateurs de marijuana dans un appartement de Tel Aviv
Rechercher

La police débusque des cultivateurs de marijuana dans un appartement de Tel Aviv

Un jeune couple a été arrêté après la saisie de neuf kilos de marijuana dans son appartement.

Roulage d'un joint. Illustration. (Crédit : Tsafrir Abayov/Flash90)
Roulage d'un joint. Illustration. (Crédit : Tsafrir Abayov/Flash90)

Un jeune couple a été placé mercredi en détention pour avoir cultivé du cannabis dans son appartement de Tel Aviv.

Les forces de l’ordre se sont rendues dans le domicile du couple situé dans la banlieue sud de Tel Aviv. Ils y ont trouvé environ 9 kilos de marijuana cultivés en hydroponie en plus de 9 000 dollars en espèces.

L’homme de 23 ans et sa compagne, âgée de 22 ans, ont été arrêtés dans l’appartement et devraient être présentés devant le Tribunal d’instance dans la journée de mercredi.

Lors d’une annonce faite le mois dernier, le ministre de l’Intérieur Gilad Erdan a fait savoir qu’il adopterait les propositions recommandées par l’autorité en charge de la lutte contre les toxicomanies en Israël, et qui a distingué le « modèle du Portugal », dans lequel la possession et l’utilisation de marijuana sont dépénalisées et appréhendées plus largement comme une question de santé publique.

De la Marijuana saisie par la police lors d'une opération menée à l'aube le 22 novembre 2016 (Crédit : Police israélienne )
De la Marijuana saisie par la police lors d’une opération menée à l’aube le 22 novembre 2016 (Crédit : Police israélienne )

Cette nouvelle mesure devrait être favorablement accueillie par les ministres du cabinet, de nombreux législateurs soutenant l’idée de la dépénalisation du cannabis.

Sous les termes de la proposition soumise au gouvernement, l’utilisation et la possession de marijuana chez soi ne seraient pas sanctionnées.

Toutefois, sa consommation en public pourrait entraîner une série de mesures de rétorsions. Un premier délit serait ainsi puni d’une amende de 1 000 shekels (265 dollars) mais échapperait à des poursuites pénales. Une quatrième récidive entraînerait toutefois une inculpation automatique.

Erdan n’a pas spécifié à partir de quelle quantité de marijuana pourraient s’appliquer des sanctions. Mais l’Autorité de lutte contre la Toxicomanie a recommandé dans le passé que les amendes ne s’appliquent qu’au-delà de 15 grammes.

Gilad Erdan, ministre de la Sécurité intérieure, pendant une réunion de la commission des Affaires internes de la Knesset, le 9 février 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Gilad Erdan, ministre de la Sécurité intérieure, pendant une réunion de la commission des Affaires internes de la Knesset, le 9 février 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Parmi les pays occidentaux, Israël a déjà le taux le plus fort d‘utilisation légale de marijuana par individu, avec plus de 21 000 personnes bénéficiant d’un permis d’utilisation thérapeutique du produit.

Stuart Winer a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...