La police démantèle un réseau français de trafic de cocaïne
Rechercher

La police démantèle un réseau français de trafic de cocaïne

Quatre Franco-israéliens qui auraient importé de la cocaïne de la France vers Israël ont été arrêtés

Cocaïne. Illustration. (Crédit : Valerie Everett/CC BY-SA/Flickr)
Cocaïne. Illustration. (Crédit : Valerie Everett/CC BY-SA/Flickr)

La police a arrêté quatre Israéliens ayant aussi la nationalité française et enquête à leur propos pour importation et vente de stupéfiants, conspiration en vue de commettre un crime et tentative de meurtre, a annoncé la porte-parole de la police, Louba Samri.

Leur détention préventive a été étendue jusqu’au 31 décembre.

Après avoir reçu une information à propos du réseau de trafic de drogue, une enquête a été ouverte en novembre, selon la police.

Les quatre accusés sont Emmanuel Amuyal, Dan Bentolila et Sarah Benabou, ainsi qu’un résident de Jérusalem, Yossi Gabbai.

Les détectives ont découvert qu’Amuyal contactait des jeunes femmes en France qui étaient volontaires pour cacher de la cocaïne dans leur corps pour éviter qu’elle soit détectée, et voyager ensuite en Israël.

Une fois arrivées à Tel-Aviv, son partenaire Bentolila aurait récupéré la cocaïne auprès des jeunes femmes et les aurait payées 3 000 euros (12 800 shekels), a déclaré la police.

Cependant, quand Amuyal a découvert qu’une relation amoureuse débutait entre son ex petite-amie – une ancienne mule – et son partenaire Bentolila, Amuyal a décidé de tuer Bentolila, selon la police.

Amuyal a ensuite voyagé en Israël, probablement pour tuer son partenaire, mais a été capturé par la police en novembre à Tel Aviv. Quelques jours plus tard, la police a également interpellé Bentolila, Benabou et Gabbai.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...