La police perquisitionne des bureaux du Croissant-Rouge palestinien
Rechercher

La police perquisitionne des bureaux du Croissant-Rouge palestinien

Les Israéliens ont affirmé que le Croissant-Rouge a violé les normes humanitaires en refusant d'aider des victimes israéliennes du terrorisme

Des secouristes du Croissant rouge palestinien. Illustration. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Des secouristes du Croissant rouge palestinien. Illustration. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

La police a confirmé qu’ils ont perquisitionné un bureau du service médical d’urgence du Croissant-Rouge à Jérusalem-Est.

La porte-parole de la police, Louba Samri, a indiqué qu’ils ne peuvent pas révéler quelles sont leurs intentions à ce moment de la procédure.

Selon les médias sociaux, le raid a eu lieu dans un bureau du Croissant-Rouge à Silwan.

On ne sait pas s’il y a eu des arrestations.

Les responsables israéliens ont affirmé que des médecins du Croissant-Rouge ont violé les normes humanitaires en refusant d’aider les victimes d’une attaque terroriste dans le sud de la Cisjordanie vendredi.

Une femme qui se trouvait dans une voiture dans laquelle son mari et son fils ont été abattus a déclaré que les médecins du Croissant-Rouge sont arrivés sur les lieux mais qu’ils sont repartis aussitôt après avoir vu que les victimes étaient des Israéliens.

Un porte-parole du Croissant-Rouge a répondu que le groupe était prêt à aider mais qu’une ambulance du Magen David Adom est arrivée avant qu’ils puissent faire quelque chose.

Dimanche, Netanyahu a ordonné à l’émissaire de l’ONU, Danny Danon, de déposer une plainte auprès de la Société internationale de la Croix-Rouge au sujet de l’incident.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...