La police saisit une importante cache d’armes lors d’un raid en Cisjordanie
Rechercher

La police saisit une importante cache d’armes lors d’un raid en Cisjordanie

Dix pistolets, quatre fusils, plus de 130 chargeurs et des armes non assemblées ont été trouvés dans une maison à Hébron ; aucun suspect n'a encore été arrêté

Des policiers ont découvert un certain nombre d'armes à feu et des dizaines de pièces d'armes à Hébron, le 27 août 2021. (Crédit : Police israélienne)
Des policiers ont découvert un certain nombre d'armes à feu et des dizaines de pièces d'armes à Hébron, le 27 août 2021. (Crédit : Police israélienne)

La police a annoncé vendredi matin avoir saisi une importante cache remplie d’armes à feu et de dizaines de pièces d’armes lors d’un raid nocturne en Cisjordanie.

Dix pistolets, quatre fusils, plus de 130 chargeurs, des viseurs d’armes et d’autres armes non assemblées ont été retrouvés dans une maison palestinienne près d’Hébron, a indiqué la police.

Aucun suspect en rapport avec les armes n’a encore été arrêté, mais la police a indiqué qu’une enquête était en cours pour retrouver les personnes impliquées.

« Je salue l’activité des forces », a déclaré le commandant du district, l’inspecteur en chef Yossi Golan. « L’opération a permis de confisquer de nombreuses armes qui avaient un lourd potentiel de danger pour le public et pour la sécurité de nos forces. »

Depuis le début de l’année, quelque 200 armes à feu, ainsi qu’un certain nombre de pièces et d’autres équipements d’armes, ont été saisis en Cisjordanie, a indiqué la police.

Ces dernières années, Tsahal et la police israélienne se sont attaquées aux ateliers de fabrication d’armes à feu palestiniens improvisés, ainsi qu’aux armes conventionnelles passées en contrebande ou volées à l’armée israélienne.

Des officiers ont découvert un certain nombre d’armes à feu et des dizaines de pièces d’armes à Hébron, le 27 août 2021. (Crédit : Police israélienne)

Les armes improvisées palestiniennes, souvent appelées des « Carlo », sont relativement bon marché à produire et donc abondantes en Cisjordanie. Mais les armes supérieures produites en série, comme les fusils d’assaut M-4 ou M-16, sont beaucoup plus difficiles à obtenir et sont donc beaucoup plus chères, coûtant souvent des dizaines de milliers de shekels.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...