Israël en guerre - Jour 289

Rechercher

La réalité virtuelle au service de la rééducation des victimes de lésions cérébrales

Les ergothérapeutes à l'hôpital Sheba, disent que les militaires blessés de guerre apprécient les visiocasques et les logiciels spécialisés de XRHealth, similaires à des jeux vidéo

L'ergothérapeute Chen Ben Dan faisant une démonstration du système de réalité virtuelle thérapeutique XRHealth, Hopital Sheba, 28 décembre 2023. (Crédit : Renee Ghert-Zand/Times of Israel)
L'ergothérapeute Chen Ben Dan faisant une démonstration du système de réalité virtuelle thérapeutique XRHealth, Hopital Sheba, 28 décembre 2023. (Crédit : Renee Ghert-Zand/Times of Israel)

Portant une paire de lunettes high-tech et tenant des manettes de jeu, on pourrait croire que Chen Ben Dan, ergothérapeute, est en train de jouer à un jeu vidéo. Or, ce qu’elle fait réellement, c’est une démonstration de l’utilisation de la réalité virtuelle (RV) au centre de réadaptation de l’hôpital Sheba pour aider les patients souffrant de lésions cérébrales à se rétablir.

Sheba collabore avec XRHealth, une start-up israélienne spécialisée dans la RV thérapeutique et la réalité augmentée (RA), afin de proposer cette approche attrayante à ses patients. XRHealth est associée à ARC Innovation, le réseau mondial de Sheba, afin de transformer les soins de santé pour l’avenir.

« Nous faisons bien plus que jouer avec la technologie. Nous la maîtrisons parfaitement et savons à quelle fin et quand l’utiliser », a expliqué Ravid Segal, directeur de la technologie du pôle XR d’ARC Innovation. (XR est l’abréviation de « extended reality« , qui englobe à la fois la RV et la RA).

Le système XRHealth VR peut être utilisé à l’hôpital ou à domicile avec une supervision médicale à distance pour améliorer les capacités cognitives et motrices.

L’utilisation de ce système portable et compact est simple : il suffit que l’ergothérapeute de Ben Dan fournisse au patient un casque spécial, des commandes manuelles et un ordinateur portable programmé avec un logiciel propriétaire. Les rendez-vous avec la thérapeute peuvent avoir lieu n’importe où dans le service des lésions cérébrales du centre de réhabilitation, et le patient peut travailler sur place avec le système.

« Cette approche, qui s’apparente à un jeu, est plus motivante pour le patient et particulièrement adaptée aux jeunes qui ont grandi en jouant à des jeux vidéo », explique Chen Ben Dan.

L’ergothérapeute Chen Ben Dan montre le système de réalité virtuelle thérapeutique XRHealth, hôpital Sheba, 28 décembre 2023. (Crédit : Renee Ghert-Zand/Times of Israel)

« J’ai remarqué que les soldats qui sont en convalescence dans notre service l’apprécient beaucoup », dit-elle.

Pour Ben Dan, le système XRHealth est « un nouvel outil technologique qui nous aide dans notre travail ».

Les personnes souffrant de lésions cérébrales ont besoin de renforcer leur mémoire, leur attention et leur équilibre. Ben Dan travaille également avec ses patients sur la maîtrise du manque d’inhibition et de l’impulsivité, qui sont des effets secondaires courants des lésions cérébrales.

Si Ben Dan utilise le système avec des patients souffrant de lésions cérébrales, celui-ci peut également être utilisé dans le cadre de l’ergothérapie pour tout autre type de rééducation.

Exemple de ce que voit un utilisateur de XRHealth lorsqu’il utilise sa technologie de réalité virtuelle thérapeutique. (Crédit : XRHealth)

« Les activités de RV sont toutes axées spécifiquement sur la rééducation et, comme pour un jeu vidéo classique, la difficulté augmente chaque fois que le patient atteint un certain niveau », explique Ben Dan.

La journaliste du Times of Israel qui a testé le système lors de sa visite à Sheba s’est tellement amusée avec les manettes pour faire éclater les ballons colorés de la RV qu’elle ne s’est pas rendue compte qu’elle s’étirait les bras et renforçait ses muscles.

Selon Maya Ehrlich, directrice des programmes XR chez ARC Innovation, XRHealth a fait don de 10 de ses casques au centre de réhabilitation de Sheba depuis le début de la guerre. Ces casques sont utilisés à des fins différentes en fonction du patient.

Exemple de ce que voit un utilisateur de XRHealth lorsqu’il utilise sa technologie de réalité virtuelle thérapeutique. (Crédit : XRHealth)

« Des techniciens et des bénévoles passent dans les services pour demander aux patients s’ils souhaitent utiliser les systèmes pour visionner des scènes relaxantes afin de réduire leur stress ou leur douleur », explique M. Ehrlich.

« Certains patients trouvent cela très utile. Nous en étudions les effets, ainsi que la manière dont le système pourrait être utilisé pour traiter le syndrome de stress post-traumatique (TSPT) », ajoute-t-elle.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.