La seule radio totalement juive du Canada ferme
Rechercher

La seule radio totalement juive du Canada ferme

Le propriétaire accuse un échec à attirer des auditeurs ; les critiques accusent “un contenu trop religieux et orienté pour les sépharades”

Studio de radio en 2008. Illustration. (Crédit : CC BY 3.0, Mayawi - travail personnel, via WikiCommaons)
Studio de radio en 2008. Illustration. (Crédit : CC BY 3.0, Mayawi - travail personnel, via WikiCommaons)

MONTREAL – La première et seule radio uniquement juive du Canada a émis pour la dernière fois après plus de 15 ans de lutte pour rester financièrement à flot.

La dernière diffusion de la station a eu lieu vendredi.

Radio Shalom, une station de radio AM et internet de Montréal qui diffusait 24 heures par jour sauf à Shabbat, a été forcée de fermer, a annoncé son propriétaire Robert Levy, après des années à essayer sans succès d’attirer plus d’auditeurs, de publicités et de soutiens de la communauté.

Les critiques ont cependant accusé une gestion déplorable et un contenu trop religieux et orienté pour les sépharades.

L’échec de la station « réside totalement sur les épaules de la direction, qui n’a jamais semblé être capable de créer les programmes […] nécessaires pour appeler les cœurs et les esprits de la communauté », a posté sur Facebook Howard Silbiger, animateur vétéran des radios libres de la station.

Egalement sur Facebook, Sidney Margles, diffuseur professionnel à la retraite qui a autrefois essayé d’aider la station, a accusé de la fermeture de Radio Shalom sa propension « à suivre les croyances religieuses sépharades […] comme l’absence de chanteuse sur les ondes ».

La station, qui travaillait presque uniquement sur la base du volontariat, diffusait principalement en français mais aussi en anglais, en hébreu et dans d’autres langues.

Stan Asher, qui supervisait les programmes en langue anglaise, a déclaré qu’il était déçu mais pas surpris de la fermeture de la station.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...