Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

La société israélienne d’impression 3D Stratasys annonce une fusion de 1,8 Md de $

L'accord avec la société US Desktop Metal, qui devrait générer un chiffre d'affaires de 1,1 Md de $ en 2025, vise à créer une entreprise de premier plan dans un secteur fragmenté

Une imprimante 3D Stratasys F900. (Crédit : Business Wire via AP)
Une imprimante 3D Stratasys F900. (Crédit : Business Wire via AP)

La société israélienne d’impression 3D Stratasys va fusionner avec Desktop Metal, une société américaine, dans le cadre d’une opération entièrement en actions, créant ainsi une société combinée d’imprimantes 3D évaluée à environ 1,8 milliard de dollars.

L’entreprise combinée devrait générer un chiffre d’affaires de 1,1 milliard de dollars en 2025, a déclaré Stratasys dans un communiqué publié jeudi.

L’opération devrait être finalisée d’ici le dernier trimestre 2023.

La fusion entre Stratasys et Desktop Metal vise à créer une entreprise de premier plan dans le secteur fragmenté de l’impression 3D, qui devrait atteindre plus de 100 milliards de dollars d’ici 2032.

Les actionnaires de Stratasys détiendront environ 59 % de la société fusionnée et ceux de Desktop Metal 41 %.

Stratasys, dont les bureaux sont situés à Rehovot et dans le Minnesota, est un fabricant d’imprimantes 3D industrielles et opère dans des domaines tels que les produits de consommation, l’aérospatiale et l’industrie automobile. La société est cotée au Nasdaq. Desktop Metal conçoit et commercialise des systèmes d’impression 3D.

« Aujourd’hui est un jour important dans l’évolution de Stratasys », a déclaré Yoav Zeif, PDG de Stratasys, dans un communiqué. « La combinaison avec Desktop Metal accélérera notre trajectoire de croissance en unissant deux leaders pour créer un premier fournisseur mondial de solutions de fabrication additive industrielle. »

Une imprimante 3D Mojo fabriquée par la société Stratasys présentée lors du Concours Lépine 2013 dans le cadre de la Foire de Paris à la Porte de Versailles, à Paris, le 30 avril 2013. (Crédit : Joel Saget/AFP)

« Nous pensons qu’il s’agit d’un moment historique pour l’industrie de la fabrication additive », a déclaré Ric Fulop, co-fondateur, et PDG de Desktop Metal.

« La combinaison de ces deux grandes entreprises marque un tournant dans la prochaine phase de la fabrication additive pour la production de masse. Nous sommes ravis de compléter notre portefeuille de solutions d’impression 3D pour la production de métal, de sable, de céramique et de produits dentaires avec les offres de polymères de Stratasys », a ajouté Fulop.

Zeif dirigera la nouvelle société en tant que PDG, et Fulop en tant que président du conseil d’administration.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.