La star de YouTube PewDiePie promeut une chaîne vidéo au contenu antisémite
Rechercher

La star de YouTube PewDiePie promeut une chaîne vidéo au contenu antisémite

La star de la Toile a suscité une nouvelle polémique en recommandant un blogueur connu pour ses théories conspirationnistes anti-juives et son langage sexiste et homophobe

Felix Kjellberg, connue sous son nom YouTube de PewDiePie. (Capture d'écran : YouTube)
Felix Kjellberg, connue sous son nom YouTube de PewDiePie. (Capture d'écran : YouTube)

La star suédoise de YouTube connue sous le nom de PewDiePie a recommandé une chaîne vidéo connue pour diffuser des contenus antisémites.

PewDiePie — Felix Kjellberg de son vrai nom — a plus de 76 millions d’abonnés, ce qui fait de sa chaîne l’une des trois les plus populaires de la plateforme. Son public est majoritairement jeune.

Dans une vidéo publiée dimanche, Kjellberg a recommandé plusieurs chaînes YouTube qu’il aime regarder, faisant particulièrement l’éloge de E/R, qui contient souvent un langage antisémite, sexiste, homophobe et plus généralement cruel dans ses vidéos.

E/R a gagné 15 000 abonnés suite aux recommandations de PewDiePie, selon The Verge. La personne responsable de la chaîne a chargé des contenus antisémites et elle a ouvertement évoqué la théorie du complot de la « question juive » sur la plate-forme de réseau social de droite Gab, selon Right Wing Watch.

Kjellberg a spécifiquement mentionné la vidéo de la Note de la mort diffusée par E/R, qui utilise des images du moment précis où le conducteur d’un véhicule a envoyé sa voiture en direction d’un groupe de contre-manifestants lors du rassemblement organisé par l’extrême-droite l’année dernière à Charlottesville, en Virginie. Cette attaque délibérée avait fait un mort et blessé 20 personnes. La vidéo tourne en dérision la femme décédée.

PewDiePie a été critiqué pour cette recommandation par Right Wing Watch et d’autres YouTubeurs, comme Hasan Piker, animateur de la chaîne populaire Young Turks.

Au mois de février 2017, Disney et YouTube avaient pris leurs distances avec PewDiePie après la diffusion d’une vidéo de deux hommes sud-asiatiques, habillés d’un pagne, portant une pancarte disant « Mort aux Juifs ». La séquence avait été visionnée par six millions de personnes avant d’être supprimée par Google, propriétaire de YouTube.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...