Rechercher

La top model palestinienne Gigi Hadid condamne l’attentat de Tel Aviv

La célèbre mannequin écrit dans un post que l'attaque meurtrière va à l'encontre du "vrai message du mouvement de la libération de la Palestine" et dénonce la mort d'innocents

Gigi Hadid pendant la Fashion Week à Paris, le 3 mars 2022. (Crédit : Vianney Le Caer/Invision/AP)
Gigi Hadid pendant la Fashion Week à Paris, le 3 mars 2022. (Crédit : Vianney Le Caer/Invision/AP)

La top-model Gigi Hagid, ouvertement anti-israélienne, a critiqué samedi l’attentat terroriste meurtrier qui a eu lieu la semaine dernière à Tel Aviv, estimant qu’il portait préjudice à la cause nationale palestinienne et qu’il avait déçu tous les Palestiniens qui veulent la paix.

Hadid, dont le père est Palestinien, a posté un message sur son compte Instagram après qu’un Palestinien armé a tué trois Israéliens lors d’un attentat à l’arme à feu qui a été commis jeudi soir à Tel Aviv et qui a aussi fait plusieurs blessés.

« J’aimerais dire que le terrorisme va à l’encontre du vrai message du Mouvement de la Palestine libre », a-t-elle écrit à ses 73 millions d’abonnés.

« Ce qui est arrivé à Tel Aviv est une tragédie et c’est aussi une déception pour tous les Palestiniens qui réclament la paix et la justice pour tous – indépendamment de la religion, de la race ou de la politique ».

« Les Israéliens innocents ne méritent pas la mort. Cela n’aide en rien. Ce n’est pas la réponse », a ajouté Hadid.

Elle a aussi présenté ses condoléances aux familles des défunts.

Hadid et sa sœur Bella, qui est elle aussi mannequin, ont eu, dans le passé, des mots très durs à l’encontre de l’État juif.

Le mois dernier, Gigi Hadid avait comparé l’invasion de l’Ukraine par la Russie au contrôle israélien en Cisjordanie.

« Je promets de donner tout l’argent que je vais gagner lors des défilés de la saison automne 2022 à ceux qui souffrent actuellement de la guerre en Ukraine et je continuerai également à apporter mon soutien à ceux qui sont en train de vivre la même chose en Palestine », avait-elle écrit.

Gigi, la plus âgée des deux sœurs, qui a posé pour plusieurs couvertures de Vogue, avait, dans le passé, dit à ses abonnés dans une publication qu’il « n’est pas possible de défendre l’égalité raciale, les droits des femmes et les droits LGBT, de condamner les régimes corrompus et violents et d’autres injustices tout en choisissant d’ignorer l’oppression des Palestiniens ».

Les trois victimes de l’attentat terroriste à Tel Aviv, le 7 avril 2022. De gauche à droite : Tomer Morad, Eytam Magini et Barak Lufen. (Crédit : Autorisation)

Tomer Morad et Eytam Magini, deux amis d’enfance âgés de 27 ans et originaires de Kfar Saba, ont été tués quand l’homme armé palestinien a ouvert le feu dans un bar de Tel Aviv, jeudi soir.

Barak Lufan, âgé de 35 ans et père de trois enfants qui avait été grièvement blessé lors de l’attentat, a ultérieurement succombé à ses blessures.

Dix personnes ont été blessées dans cette attaque menée à l’Ilka bar, rue Dizengoff – et six restent actuellement hospitalisées. Trois seraient dans un état modéré et trois sont soignées pour des blessures légères.

Raad Hazem, le terroriste qui a commis cet attentat à l’arme à feu, a été abattu après avoir été retrouvé, vendredi matin, par les forces de sécurité au terme d’uune importante chasse à l’homme.

C’est la quatrième attaque à avoir endeuillé l’État juif, ces dernières semaines. Des attentats avaient ainsi été commis à Bnei Brak, Beer Sheva et Hadera.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...