Israël en guerre - Jour 139

Rechercher

L’accord de libre-échange entre Israël et les EAU entrera en vigueur le 1er avril

L'accord "réduira les droits de douanes, fera baisser le coût de la vie et dynamisera les affaires entre Israël et les Emirats", a déclaré Benjamin Netanyahu

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu applaudissant alors que le ministre des Affaires étrangères Eli Cohen et l'ambassadeur des Émirats arabes unis en Israël Mohamed al-Khaja échangent des copies signées de l'accord douanier entre les deux pays, le 26 mars 2023. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu applaudissant alors que le ministre des Affaires étrangères Eli Cohen et l'ambassadeur des Émirats arabes unis en Israël Mohamed al-Khaja échangent des copies signées de l'accord douanier entre les deux pays, le 26 mars 2023. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

Israël et les Emirats arabes unis, qui ont normalisé leurs relations diplomatiques en 2020, ont signé dimanche un accord douanier, dernière étape pour l’entrée en vigueur d’un accord de libre-échange, le premier du genre entre l’Etat hébreu et un pays arabe.

« L’accord douanier qui a été signé aujourd’hui conduira à la mise en œuvre de l’accord de libre-échange entre Israël et les Emirats arabes unis » conclu en mai 2022, a déclaré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu saluant un accord « historique ».

L’accord de libre-échange « réduira les droits de douanes, fera baisser le coût de la vie et dynamisera les affaires entre Israël et les Emirats », a ajouté M. Netanyahu qui a assisté à la signature du traité entre le ministre des Affaires étrangères israélien Eli Cohen et l’ambassadeur émirati en Israël, Mohamed Al-Khaja.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères israélien Lior Hayat a indiqué à l’AFP que l’accord douanier était « la dernière étape » pour l’entrée en vigueur de l’accord de libre-échange qui « prendra effet le 1er avril ».

« Dès l’entrée en vigueur de l’accord de libre-échange, les droits de douane seront abaissés ou annulés sur environ 96 % des marchandises et permettront aux entreprises israéliennes d’accéder aux appels d’offres du gouvernement des Emirats arabes unis », souligne un communiqué du ministère des Affaires étrangères israélien.

En 2022, le commerce bilatéral entre l’Etat hébreu et les Emirats a atteint plus de 2,5 milliards de dollars (environ 2,3 milliard d’euros) – hors produits informatiques et services – faisant de cette monarchie du Golfe « le 16e partenaire commercial d’Israël », poursuit le ministère.

Les Emirats arabes unis ont normalisé leurs relations diplomatiques avec Israël en 2020 dans le cadre des accords d’Abraham, un processus entre Israël et plusieurs pays arabes, soutenu par Washington.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.