Rechercher

L’aéroport Ben Gurion ouvre un terminal privé pour quelques privilégiés

Pour un prix raisonnable, le principal aéroport d'Israël offre un espace à part, comprenant des chambres privées, du champagne et le transport jusqu'à l'avion

Le terminal VIP de l'aéroport Ben Gourion (Capture d'écran Channel 13)
Le terminal VIP de l'aéroport Ben Gourion (Capture d'écran Channel 13)

Un reportage de la Treizième chaîne consacré aux difficultés rencontrées pour prendre l’avion pendant la pandémie et sur la façon dont l’aéroport international Ben Gurion a fait face à ces nouveaux défis a donné aux téléspectateurs un aperçu de la zone VIP exclusive de l’aéroport – le terminal Fattal.

Ceux qui sont prêts à payer 460 dollars par visite ont accès à une salle spacieuse et élégante, avec un personnel amical et du café, des snacks et du champagne à volonté.

Des services aéroportuaires personnalisés sont fournis, notamment les contrôles de sécurité, le contrôle des passeports et la récupération des bagages.

Il y a également des douches, un fumoir à cigares et des boutiques hors taxes, et – pour un supplément de 560 dollars – une chambre privée peut être réservée.

Un employé du terminal Fattal de l’aéroport Ben Gourion verse une coupe de champagne à un passager (Capture d’écran Channel 13).

Les passagers sont conduits sur le tarmac depuis et vers leur avion dans une voiture fournie par l’aéroport.

« Les gens n’ont même pas besoin de donner leur vrai nom », pour leur passage au terminal, explique Shani Shiferman, directeur du terminal Fattal. « Parfois, nous utilisons un pseudonyme convenu à l’avance ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...