L’aide versée annuellement à Gaza par le Qatar passe à 360 millions de dollars
Rechercher

L’aide versée annuellement à Gaza par le Qatar passe à 360 millions de dollars

Cette hausse est d'environ 50 % malgré l'absence de statistiques officielles ; l'envoyé qatari al-Emadi vient dans la bande pour annoncer de nouveaux projets d'aide

Des Palestiniens reçoivent une aide financière du Qatar dans un bureau de poste de la ville de Gaza, le 20 juin 2019. (Abed Rahim Khatib/Flash90)
Des Palestiniens reçoivent une aide financière du Qatar dans un bureau de poste de la ville de Gaza, le 20 juin 2019. (Abed Rahim Khatib/Flash90)

Le Qatar va augmenter son aide annuelle à Gaza en la faisant passer à 360 millions de dollars, a annoncé dimanche le gouvernement de cette monarchie du Golfe.

« Cette subvention… sera utilisée pour payer les salaires des employés, pour offrir une aide financière aux familles nécessiteuses et pour exploiter la centrale électrique, ce qui permettra de limiter la dégradation de la situation humanitaire et d’améliorer les conditions difficiles dans la bande de Gaza », a fait savoir le gouvernement qatari dans un communiqué retransmis par les médias officiels de l’État.

Aucun chiffre officiel sur les sommes distribuées l’année dernière n’a été révélé mais certains médias palestiniens estiment que Doha a donné environ 240 millions de dollars à l’enclave côtière pendant l’année 2020.

Les responsables du Hamas avaient annoncé cette hausse à la mi-janvier mais les autorités qataries n’avaient pas confirmé l’augmentation de ce budget avant l’annonce qui a été faite dimanche.

Avec l’approbation d’Israël, le Qatar, depuis 2018, fournit périodiquement des millions de dollars de liquidités aux gouvernants du Hamas, à Gaza, pour payer le carburant nécessaire au fonctionnement de la centrale électrique de l’enclave, pour permettre au groupe terroriste de payer ses fonctionnaires et pour fournir des aides à des dizaines de milliers de familles défavorisées.

Ismail Haniyeh, chef politique du Hamas, a salué ce qu’il a qualifié de « bénédiction fraternelle » de la part du régime qatari.

« Ce soutien est le prolongement de la fidélité témoignée par l’État du Qatar et de sa détermination à soulager le siège imposé à la population de Gaza, et au peuple palestinien en général. Il est la preuve de la profondeur des liens qui unissent les Palestiniens et les Qataris », a déclaré Haniyeh dans une déclaration.

Le chef du Hamas Ismail Haniyeh à une réunion avec des journalistes étrangers à l’hôtel al-Mat’haf à Gaza, le 20 juin 2019. (Crédit : AP Photo / Adel Hana)

Dans le cadre de cette annonce, l’envoyé qatari Mohammad al-Emadi est arrivé dimanche soir dans la bande de Gaza pour dévoiler une nouvelle série de projets d’aide qui seront soutenus par le Qatar au sein de l’enclave côtière. Al-Emadi, qui fait régulièrement le voyage entre Israël, Doha et la bande de Gaza, a servi d’intermédiaire officieux entre les trois parties.

Selon des informations parues dans les médias palestiniens, al-Emadi devrait poser la première pierre d’un nouvel hôpital qui sera construit à Rafah et devrait distribuer dix millions de dollars aux familles défavorisées de Gaza.

Le Hamas, un groupe terroriste qui cherche ouvertement à détruire Israël, est à la tête de la bande de Gaza depuis 2007. Il s’était saisi du territoire après un coup d’État sanglant qui avait écarté son adversaire du Fatah, qui avait jusque là le contrôle de l’enclave côtière. Depuis l’arrivée au pouvoir du Hamas, l’État juif et l’Egypte imposent un blocus strict sur l’enclave côtière – un blocus qui a eu un impact dévastateur sur l’économie de la bande.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...