L’Allemagne décore Beate et Serge Klarsfeld de l’Ordre du Mérite
Rechercher

L’Allemagne décore Beate et Serge Klarsfeld de l’Ordre du Mérite

Le couple de chasseurs de nazis vient de publier en France leurs "Mémoires"

Serge et Béate Klarsfeld à Jérusalem, en novembre 2009. (Crédit : CC BY SA 3.0)
Serge et Béate Klarsfeld à Jérusalem, en novembre 2009. (Crédit : CC BY SA 3.0)

L’Allemagne va décorer le couple franco-allemand Beate et Serge Klarsfeld de l’Ordre du Mérite, sa distinction suprême, pour leur traque des criminels nazis et leur lutte contre l’antisémitisme, a annoncé mercredi la présidence.

Le président allemand Joachim Gauck a déjà signé les décrets ordonnant cette récompense, a précisé la présidence à l’AFP, confirmant une information du quotidien local Kölner Stadt-Anzeiger.

Beate Klarsfeld, 76 ans, fille d’un ancien soldat de la Wehrmacht, a été rendue célèbre par la gifle qu’elle a publiquement assénée en 1968 au chancelier de l’époque, Kurt Georg Kiesinger, pour dénoncer son passé nazi.

Son mari Serge, 79 ans, Français né en Roumanie, rencontré à Paris en 1960 sur un quai de métro, a échappé à la Gestapo en 1943 mais a vu son père raflé sous ses yeux avant d’être déporté à Auschwitz-Birkenau.

Le couple a notamment traqué Kurt Lischka, ancien chef de la Gestapo à Paris vivant à Cologne en totale impunité, finalement condamné en 1980, puis le « boucher de Lyon » Klaus Barbie, réfugié en Bolivie et extradé en France en 1983 puis jugé.

Serge Klarsfeld, avocat et président de l’Association des fils et filles des déportés juifs de France, avait retrouvé le télex de Barbie ordonnant la déportation de 44 enfants d’Izieu, près de Lyon, pièce décisive parmi des millions d’archives.

Beate Klarsfeld s’était présentée en 2012 à l’élection présidentielle allemande, soutenue par le parti de gauche radicale Die Linke. Elle avait rassemblé 126 suffrages, contre 991 pour Joachim Gauck.

Beate et Serge Klarsfeld viennent de publier en France leurs « Mémoires ». Elles paraîtront en octobre en Allemagne, avant les Etats-Unis à une date encore indéterminée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...