L’armée cible des positions du Hamas après des tirs gazaouis à la frontière
Rechercher

L’armée cible des positions du Hamas après des tirs gazaouis à la frontière

L'armée a souligné que les deux hommes à l'origine des tirs n'ont pas pénétré sur le territoire israélien

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des tanks Merkava israéliens dans la bande de Gaza, en juillet 2014.  Illustration. (Crédit : Jack Guez/AFP)
Des tanks Merkava israéliens dans la bande de Gaza, en juillet 2014. Illustration. (Crédit : Jack Guez/AFP)

Des tanks israéliens ont pilonné deux positions du Hamas dans le nord de la bande de Gaza mercredi après que deux Palestiniens ont mis le feu à une plate-forme située aux abords de la clôture de sécurité entourant l’enclave côtière, a fait savoir l’armée.

Les militaires ont indiqué que les cibles avaient été des postes d’observation utilisés par le groupe terroriste qui gouverne la bande de Gaza.

Plus tôt, deux hommes s’étaient approchés du point de passage frontalier abandonné de Karni, dans le nord de Gaza, et avaient mis le feu à une plateforme en bois, ont indiqué les militaires.

« L’armée israélienne prend au sérieux toute tentative visant à nuire ou à dégrader la clôture de sécurité ou les infrastructures de défense », a annoncé l’armée dans une déclaration.

Elle a souligné que les deux suspects n’avaient pas traversé la clôture de sécurité et qu’ils n’avaient pas pénétré sur le territoire israélien.

Cet incident est survenu vingt-quatre heures après que trois hommes armés sont parvenus à entrer en Israël, passant plusieurs heures dans le sud de l’Etat juif avant que les soldats ne réalisent qu’ils avaient franchi la clôture de sécurité. Ils ont été capturés.

Samedi, un groupe de quatre Palestiniens masqués ont franchi la clôture de sécurité autour de Gaza, entrant brièvement sur le territoire de l’Etat juif. Ils ont alors tenté de mettre le feu à une machine utilisée à la construction d’une nouvelle barrière édifiée par Israël autour de l’enclave côtière qui vise à contrer les efforts livrés par les groupes terroristes pour creuser des tunnels.

Ils ont fui à l’arrivée des soldats israéliens quelques minutes plus tard, sans causer de dégâts significatifs aux équipements d’ingénierie.

L’armée se prépare également à une manifestation massive à Gaza prévue pour vendredi, à laquelle devraient participer des milliers de manifestants qui pourraient tenter de franchir la clôture de sécurité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...