L’armée israélienne recrute sa première officière aveugle
Rechercher

L’armée israélienne recrute sa première officière aveugle

Hila Meudah, qui a perdu la vue dans son enfance et qui a été exemptée du service militaire, a été nommée conseillère juridique de l’Armée de l’Air

Illustration : Une femme aveugle avec son chien (Capture d'écran : YouTube)
Illustration : Une femme aveugle avec son chien (Capture d'écran : YouTube)

Hila Meudah, âgée de 24 ans, a récemment été nommée pour le Procureur général militaire en tant que conseillère juridique de l’Armée de l’air israélienne, a annoncé le quotidien Makor Rishon.

Les Forces de Défense d’Israël ont payé ses études à l’Université Bar Ilan pour devenir avocate après qu’elle a accepté de servir pendant plusieurs années en tant qu’officier après l’obtention de son diplôme.

Hila, qui a perdu la vue quand elle était petite, a été exemptée du service militaire mais a insisté pour servir « d’une façon ou d’une autre », a-t-elle déclaré.

La garantie de l’emploi avec l’armée lui a plu, a-t-elle déclaré « parce que trouver un travail d’avocat n’est pas simple, mais j’aurais insisté pour servir dans tous les cas ».

Son chien guide, Niels, est le seul animal autorisé à entrer dans le Camp Rabin à Tel Aviv.

La plus jeune de trois filles, Hila et ses sœurs ont dit à Makor Rishon jeudi que leur mère, Esther, a consacré sa vie à l’aider à surmonter son handicap.

Elle a également refusé que sa fille handicapée suive un cursus éducatif spécialisé, insistant pour qu’elle étudie dans une école et une classe normales.

« Maman a transcrit et mis à jour des livres entiers de maths en Braille pour qu’Hila puisse étudier comme tout le monde », a déclaré sa sœur Liron, au journal.

« Elle a construit sa vie autour de Hila pour qu’elle ait l’impression de pouvoir faire tout ce qu’elle a en tête, peu importe ce que quinconque lui dit ».

21 autres soldats déficients visuels servent actuellement dans l’armée israélienne, mais aucun en tant qu’officier.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...