L’armée perquisitionne un éditeur palestinien et saisit « du matériel d’incitation »
Rechercher

L’armée perquisitionne un éditeur palestinien et saisit « du matériel d’incitation »

Les forces de sécurité arrêtent 10 terroristes suspects cette nuit en Cisjordanie et saisissent des armes à feu, de l’argent et une bombe artisanale

Soldats israéliens pendant une opération nocturne en Cisjordanie, le 19 septembre 2016. Illustration. (Crédit : unité des porte-paroles de l'armée israélienne)
Soldats israéliens pendant une opération nocturne en Cisjordanie, le 19 septembre 2016. Illustration. (Crédit : unité des porte-paroles de l'armée israélienne)

Les forces de sécurité israéliennes ont procédé à une perquisition dans la nuit de lundi à mardi chez un éditeur palestinien dans le village de Bani Naim, en Cisjordanie, et ont confisqué du matériel de propagande pour une organisation terroriste du Fatah, ainsi que du matériel incitant à la haine et à la violence envers les Israéliens, a rapporté l’armée israélienne dans un communiqué lundi.

Ces perquisitions sont une riposte au regain d’attaques terroristes ces derniers jours et plus particulièrement vendredi, avec une attaque à la voiture bélier à proximité de l’implantation de Kiryat Arba près de Hebron, a déclaré l’armée.

Dans les villages avoisinants de Sair et de Beit Ummar, des unités de l’armée israélienne ont fouillé les maisons d’assaillants palestiniens ayant récemment perpétré des attaques contre des Israéliens dans le but d’éviter des attaquants supplémentaires.

Au cours de deux opérations séparées cette nuit en Cisjordanie, l’armée a également découvert deux armes à feu, une bombe artisanale et des milliers de shekels en liquide. Elle a également arrêté dix terroristes palestiniens présumés.

Une arme saisie par l'armée israélienne pendant un raid nocturne en Cisjordanie, le 19 septembre 2016. (Crédit : unité des porte-paroles de l'armée israélienne)
Une arme saisie par l’armée israélienne pendant un raid nocturne en Cisjordanie, le 19 septembre 2016. (Crédit : unité des porte-paroles de l’armée israélienne)

Une autre fouille dans un logement d’un village proche de Bethléem a permis de découvrir un pistolet, un fusil, une bombe artisanale et plus de 130 000 shekels en espèces, d’après l’armée, pour préparer des attaques terroristes.

Trois des hommes arrêtés seraient des membres du Hamas et l’un d’entre eux appartiendrait au groupe Jihad islamique palestinien.

Six autres hommes ont été arrêtés pour « activités terroristes et manifestations violentes envers des civils et des forces de sécurité » a déclaré l’armée.

Les suspects, l’argent et les armes ont été remis à l’armée pour de plus amples investigations.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...