L’artiste pop-art Jeff Koons et ses sculptures arrivent à Tel Aviv
Rechercher

L’artiste pop-art Jeff Koons et ses sculptures arrivent à Tel Aviv

Le sculpteur emblématique inaugurera une exposition de ses œuvres au Musée d'art de Tel Aviv en mars

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Hulk Rock de Jeff Koons sera exposé au Musée d'art de Tel Aviv à partir de mars 2020. (Avec l'aimable autorisation de Tom Powel)
Hulk Rock de Jeff Koons sera exposé au Musée d'art de Tel Aviv à partir de mars 2020. (Avec l'aimable autorisation de Tom Powel)

Jeff Koons, l’artiste américain connu pour ses sculptures pop-art représentant des objets quotidiens, des animaux sous forme de ballons baudruches aux ours en peluche, arrive au Musée d’art de Tel Aviv, avec une collection de ses œuvres qui sera exposée du 10 mars au 10 octobre 2020.

C’est la première fois que les œuvres de Koons, l’un des sculpteurs les plus influents du monde, seront présentées en Israël.

L’artiste sera présent au vernissage de l’exposition.

L’exposition présentera des œuvres d’art majeures de différentes parties de la carrière de Koons, des années 1980 à nos jours, dont « Bear and Policeman », « Monkeys », « Donkey », « Beach » et « Hulk Rock ».

Le célèbre sculpteur américain Jeff Koons. (Avec l’aimable autorisation du Musée d’art de Tel Aviv)

L’artiste né aux États-Unis est considéré comme l’un des plus influents de l’histoire du pop-art, et ses œuvres ont battu des records de vente auprès des collectionneurs.

L’exposition de Koons au musée sera intitulée « Absolute Value », une référence aux sommes payées pour acquérir ses œuvres.

Les œuvres qui seront envoyées à Tel Aviv proviennent de la collection Mugrabi, propriété de la famille éponyme, l’une des plus riches du monde de l’art.

« Bear and Policeman 1988 » de Jeff Koons sera exposé au Musée d’art de Tel Aviv en mars 2020. (Avec l’aimable autorisation de Jeff Koons)

Le chef de famille, Jose Mugrabi, a émigré de Jérusalem en Colombie en 1955 et a fait fortune dans le textile. Après s’être installé aux États-Unis dans les années 1980, il s’est tourné vers le marché de l’art.

La collection de la famille comprend des œuvres de Damien Hirst, Jean-Michel Basquiat et Jeff Koons.

En 2013, Mugrabi a établi un record pour l’œuvre la plus chère d’un artiste vivant, lorsqu’il a payé 58,4 millions de dollars pour le « Balloon Dog (Orange) » de Koons lors d’une vente aux enchères chez Christie’s.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...