Israël en guerre - Jour 55

Rechercher

L’avocat d’un Italo-Palestinien détenu par Israël demande de l’aide de Rome

Une audience en Israël est prévue pour le 1er octobre, date à laquelle il pourrait être inculpé ou libéré dans les jours qui suivent, a ajouté l'avocat de Khaled El Qaisi

Illustration : Un policier tenant des menottes. (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)
Illustration : Un policier tenant des menottes. (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)

L’avocat d’un étudiant italo-palestinien arrêté en Israël fin août a demandé mercredi à l’Italie d’intervenir, affirmant qu’il y était illégalement détenu.

Khaled El Qaisi, 27 ans, est détenu par Israël sans inculpation depuis le 31 août, date à laquelle il a été arrêté au point de passage Allenby entre la Cisjordanie et la Jordanie après des vacances en famille dans sa ville natale de Bethléem.

Khaled est le co-fondateur du Centre de documentation palestinienne de l’Université Sapienza, décrit comme un groupe faisant progresser la culture palestinienne en Italie.

Étudiant en langues à l’Université Sapienza de Rome, né en Cisjordanie et citoyen italien, El Qaisi est depuis lors soumis à des interrogatoires quotidiens dans une prison près de Tel Aviv, a déclaré son avocat italien, Me Flavio Rossi Albertini.

« La série de garanties du système italien que nous connaissons tous et auxquelles nous faisons appel lorsque nous avons affaire au système judiciaire, tout cela est refusé en Israël », a dénoncé Me Albertini lors d’une conférence de presse à la chambre des députés à Rome. « Comment le gouvernement italien peut-il ne pas prendre position ? »

Une audience en Israël est prévue pour le 1er octobre, date à laquelle il pourrait être inculpé ou libéré dans les jours qui suivent, a ajouté Me Albertini.

« Khaled est palestinien. Il est donc automatiquement suspect », a estimé un porte-parole d’Amnesty International Italie, Riccardo Noury, au cours de la même conférence de presse.

L’épouse d’El Qaisi, Francesca Antinucci, et son fils de quatre ans, ainsi que sa mère, étaient présents lors de l’arrestation.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.