Le créateur d’un monument de la Shoah en Pologne victime d’antisémitisme
Rechercher

Le créateur d’un monument de la Shoah en Pologne victime d’antisémitisme

Le message "Les Juifs dehors" a été trouvé dans les ruines de l'atelier, détruit au bulldozer, qui avait été utilisé pour créer le monument en hommage au massacre des Juifs de 1942

Des Juifs creusent une tranchée dans laquelle ils seront enterrés après avoir été abattus, à Ponary, en Pologne. (Crédit : Yad Vashem)
Des Juifs creusent une tranchée dans laquelle ils seront enterrés après avoir été abattus, à Ponary, en Pologne. (Crédit : Yad Vashem)

VARSOVIE, Pologne – L’atelier d’un tailleur de pierres qui avait créé et rénové un monument érigé à la mémoire des victimes de la Shoah en Pologne a été détruit lors d’un acte de vandalisme.

Le message « Les Juifs dehors » a été retrouvé dans les ruines de l’atelier dans le village de Wawolnica, à l’est du pays, dans la nuit de samedi.

Krzysztof Kolibski avait créé un mémorial commémorant l’assassinat de masse de Juifs qui avaient été tués par les nazis dans une forêt située à proximité du village de Karmanowice. Ce monument avait été érigé en 2018. Il rend ainsi hommage aux Juifs tués dans la région pendant l’année 1942.

Au début du mois de juin, une inscription antisémite avait été peinte sur le monument de Karmanowice à l’occasion d’un premier incident de vandalisme. Kolibski l’avait immédiatement restauré.

L’atelier de Kolibski a été démoli en utilisant un bulldozer. Deux voitures et un stock de pierres ont également été détruits. Kolibski a alerté la police. Aucun suspect n’a encore été arrêté.

En plus d’un mobile antisémite, une animosité pré-existante entre l’homme et ses voisins et des conflits de propriété pourraient également être impliqués, selon des informations.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...