Israël en guerre - Jour 227

Rechercher

Le fondateur de Mobileye dévoile un robot humanoïde doté d’IA pour les tâches ménagères

La start-up israélienne Mentee Robotics a dévoilé son prototype de robot polyvalent mobile, pouvant faire la vaisselle, la lessive, travailler dans des usines ... et apprendre par mimétisme

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans les technologies pour le Times of Israel.

Le premier prototype d’un robot à l’apparence humaine conçu par le fondateur de Mobileye, Amnon Shashua, qui marche sans cou ni tête et effectue des tâches ménagères sur commande vocale, a été présenté pour la première fois après un labeur qui a duré deux ans.

La vidéo montre un robot doté d’une intelligence artificielle (IA) fonctionnant par commande vocale. Il possède deux jambes, des bras et des mains qui peuvent effectuer des tâches délicates, comme tenir et déplacer une simple assiette, ramasser des fruits et les placer dans un récipient, ou porter et se déplacer en portant des bacs de bouteilles d’eau pesant jusqu’à 25 kilogrammes dans n’importe quelle direction d’un endroit à l’autre.

Mentee Robotics, la startup à l’origine de ce projet, est sortie de son mode furtif au bout de deux ans, avec l’ambitieux objectif de créer un robot de 1,76 mètre, capable de faire preuve de dextérité et ayant une perception similaire à celle de l’homme. Ce robot peut être personnalisé et ajusté pour devenir une fée du logis, obéir aux commandes humaines pour faire la lessive, dresser et nettoyer une table, et est capable d’apprendre de nouvelles tâches rapidement par mimétisme visuel.

Selon la startup, le robot, qui pèse 70 kg, peut tourner sur lui-même, se tenir en équilibre et s’accroupir. Il est également conçu pour effectuer des tâches dans des environnements industriels tels que des entrepôts et des usines pendant une durée maximale de cinq heures avant de devoir être rechargé.

Pour l’instant, Mentee Robotics a fait la démonstration de ses capacités technologiques, mais il lui reste encore beaucoup de chemin à parcourir avant de pouvoir démontrer la viabilité commerciale de son produit. La startup travaille sur une version finale qui intègrera des capacités de robotique, de détection et d’IA. Un prototype prêt pour la production devrait être mis sur le marché au cours du premier trimestre 2025.

« Nous sommes à l’aube d’une convergence entre la vision par ordinateur, la compréhension du langage naturel, des simulateurs puissants et détaillés et des méthodologies permettant de transférer les simulations dans le monde réel », a expliqué Shashua. « Nous considérons cette convergence comme le point de départ de la conception du futur robot polyvalent mobile, doté d’un cerveau capable d’effectuer des tâches ménagères et d’apprendre par imitation des tâches totalement nouvelles pour lesquelles il n’a pas été formé au préalable. »

Mentee Robotics a été fondée en 2022 par le président Shashua, le professeur Lior Wolf, PDG et ancien responsable de la recherche en IA chez Facebook, et le professeur Shai Shalev-Shwartz, informaticien et chercheur en apprentissage automatique. À ce jour, la startup a levé 17 millions de dollars auprès d’Ahren Innovation Capital et d’autres investisseurs.

Shashua, est aussi le cofondateur de Mobileye, un fabricant de véhicules autonomes basé à Jérusalem (une société d’Intel), et de la startup israélienne AI21 Labs, une société de traitement automatique du langage (NLP), dont l’objectif est de mettre l’IA générative à la portée du grand public et qui fait concurrence à OpenAI.

L’idée de robots capables d’accomplir des tâches et de rivaliser avec les humains est à l’ordre du jour depuis de nombreuses années. Avec les progrès technologiques rapides des modèles d’IA, Mentee Robotics rejoint maintenant un groupe d’entreprises de robotique qui s’efforcent de développer des robots polyvalents qui ressemblent à des humains, également connus sous le nom d’humanoïdes, pour effectuer diverses tâches physiques à la maison ou pour être déployés dans des entrepôts et des usines.

Parmi les derniers développeurs de robots, on trouve Tesla d’Elon Musk, Figure AI, basée à Sunnyvale, en Californie, et soutenue par OpenAI, les fabricants de ChatGPT et de Microsoft, Boston Dynamics, et Sanctuary AI.

Selon Shashua, le robot humanoïde que Mentee est en train de développer sera capable d’effectuer un cycle complet d’actions en utilisant ce que l’on appelle les grands modèles de langage (LLM), qui sont utilisés pour comprendre, répondre et interpréter les commandes en langage naturel et pour « penser » les étapes nécessaires à l’accomplissement d’une tâche, y compris la navigation, la locomotion, la compréhension de la scène, la détection et la localisation d’objets.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.