Le gouverneur de New York impose d’autres règles aux cultes, écoles et commerces
Rechercher

Le gouverneur de New York impose d’autres règles aux cultes, écoles et commerces

Les restrictions relatives aux "zones rouges" limiteront les célébrations des fêtes juives dans les régions où le taux d'infection est élevé

Un juif orthodoxe traverse le quartier de Midwood à Brooklyn, le 28 septembre 2020, à l'occasion de Yom Kippour. (AP Photo/Kathy Willens)
Un juif orthodoxe traverse le quartier de Midwood à Brooklyn, le 28 septembre 2020, à l'occasion de Yom Kippour. (AP Photo/Kathy Willens)

JTA – Les écoles des quartiers de New York où il y a de nombreux cas de COVID-19 ne seront pas les seules à fermer. Le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, a annoncé de nouvelles restrictions sur les lieux de culte, avec des offices dans certaines zones de l’État limités à seulement 10 personnes.

Les nouvelles restrictions entreront en vigueur d’ici vendredi, lorsque les communautés juives commenceront à célébrer Shemini Atzeret et Simhat Torah, les dernières fêtes d’automne, qui sont généralement célébrées avec de grands rassemblements et des danses.

Pour la première fois depuis le printemps, les offices religieux célébrés en public, essentiels pour les communautés juives orthodoxes, seront donc limités. Cela constitue un coup dur pour les communautés en cette fin de période des grandes fêtes.

Les règles seront appliquées aux zones géographiques ciblées en fonction de la gravité des foyers de COVID-19, des restrictions moins strictes étant appliquées aux zones qui les entourent.

M. Cuomo avait déclaré lundi qu’il s’adresserait aux dirigeants de la communauté juive orthodoxe pour leur demander de veiller à ce que les mesures de sécurité soient respectées dans les synagogues – où, dans certains quartiers de New York, les participants disent que le port du masque est resté laxiste alors même que de plus en plus de masques sont portés dans les rues. Mais, ce mardi, M. Cuomo est allé de l’avant avec des directives plus strictes qui ont fait reculer certaines des phases de réouverture de New York.

Les nouvelles règles du gouverneur désignent différentes parties de l’État comme des zones rouges, oranges et jaunes, les zones rouges représentant celles où les foyers sont les plus graves.

Dans les zones rouges, les lieux de culte seront limités à 25 % de leur capacité, avec des offices de 10 personnes maximum. Dans les zones oranges, la capacité sera limitée à 33 % et les offices à 25 personnes maximum. Ce n’est que dans les zones jaunes que les lieux de culte pourront remplir jusqu’à 50 % de leur capacité.

Le gouverneur de New York Andrew Cuomo s’entretient avec des journalistes à Albany, capitale de l’État de New York, lors de sa conférence de presse quotidienne sur la crise du coronavirus, le 29 mars 2020. (Bureau du gouverneur Andrew Cuomo/via JTA)

Les règles précédentes autorisaient des offices d’une capacité maximale de 33 % pour les offices en salle et de 50 personnes au maximum pour les offices en plein air.

« Cela concerne les rassemblements de masse et l’un des principaux lieux de rassemblement de masse sont les lieux de culte », a déclaré M. Cuomo, en montrant une photo d’un office de prière juif orthodoxe. « C’est la vérité. »

Les nouvelles restrictions exigent également que toutes les écoles ouvertes aux cours en groupe dans les zones jaunes imposent des tests hebdomadaires aux élèves et aux enseignants. Les écoles situées dans les zones rouges et oranges devront fermer.

Les nouvelles règles surviennent après une semaine d’annonces confuses de Cuomo et du maire de la ville de New York, Bill de Blasio, sur la manière de traiter les cas de virus, en augmentation à New York. Après l’annonce faite dimanche par M. de Blasio de la fermeture de neuf écoles publiques et privées de la ville de New York à partir de mercredi, en attendant l’approbation du gouverneur, M. Cuomo a finalement annoncé lundi qu’il fermerait ces écoles mardi, devançant ainsi d’un jour le projet du maire.

Alors que de Blasio voulait également fermer les commerces non essentiels dans ces zones, Cuomo n’a pas donné lundi son approbation à ce plan. Mais il a déclaré qu’il fermerait dès mardi après-midi les commerces non essentiels dans certains secteurs en proie à des difficultés.

Il a également déclaré qu’il fermerait les écoles des comtés de Rockland et d’Orange, deux comtés du nord de l’État de New York qui abritent également d’importantes communautés juives orthodoxes et qui ont connu une forte augmentation des taux de positivité au COVID-19 au cours des dernières semaines.

Bien que Cuomo a reconnu lundi les similitudes entre les situations des comtés de Rockland et d’Orange et celle de New York, il n’a pas fermé les écoles de ces deux premières zones, contrairement à celles de New York. Le commissaire à la santé du comté d’Orange a ordonné la fermeture lundi des écoles de Kiryas Joel, une enclave hassidique ayant le taux de positivité le plus élevé du comté.

La plupart des écoles juives orthodoxes sont dans tous les cas fermées cette semaine à l’occasion des fêtes de Souccot.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...