Le groupe indien Lohia s’offre une firme israélienne de l’aérospatiale
Rechercher

Le groupe indien Lohia s’offre une firme israélienne de l’aérospatiale

Light & Strong, installé à Gedera, est spécialisé dans les produits en fibres de carbone et de verre pour l'aérospatiale et l'usage militaire

L'usine Light & Strong à Gedera, en Israël (Crédit : Tomer Shalom)
L'usine Light & Strong à Gedera, en Israël (Crédit : Tomer Shalom)

Le groupe Lohia, conglomérat industriel indien dont le siège se trouve à Kanpur, en Inde, a annoncé mardi être entré dans le secteur de l’aérospatiale et de la défense en acquérant la firme israélienne Light & Strong Ltd., fabricant de fibre de carbone et de composants de fibre de verre pour les domaines de l’aérospatiale et l’armée.

« Le pedigree établi de l’entreprise israélienne dans la fabrication de technologies militaires s’intègre en toute synergie à l’expertise longue de plusieurs décennies du Lohia Group dans l’industrie à grande échelle trans-sectorielle », a noté Lohia dans un communiqué.

Les termes de l’accord n’ont pas été dévoilés.

Light & Strong vend ses produits aux clients locaux, et notamment au ministère de la Défense, pour une grande variété de besoins. Parmi ses productions, des antennes, des tableaux de bord, des écrans anti-reflet, des conduits et des séparateurs de climatisation pour des clients de l’armée et de l’aviation civile.

L’entreprise a été fondée en 2007 et elle est basée à Gedera.

Cette acquisition va permettre au groupe Lohia d’associer son expérience dans le secteur du génie avec les « technologies de pointe » développées par la compagnie israélienne. Le groupe a pour objectif de « devenir le premier fournisseur de choix pour les fabricants d’équipements d’origine [OEM] dans les secteurs de l’aérospatiale et de la défense », a noté le communiqué.

Avec ses opérations en Inde qui soutiendront ses structures israéliennes, le groupe Lohia espère transformer Israël en « pôle déterminant d’exportation vers les marchés américain et européen », avec les usines locales qui serviront « de base stratégique pour les clients de ces marchés ».

Anurag Lohia, l’un des directeurs du groupe Lohia, a indiqué dans le communiqué qu’il estime que l’acquisition permettra à la firme indienne de développer de nouveaux marchés. « Nous pensons que cette étape marque le début de notre croissance dans ce secteur à l’échelle internationale. Nous continuerons à chercher d’autres opportunités synergiques dans ce secteur dans l’objectif de devenir un participant incontournable dans le domaine global de la défense et de l’aérospatiale ».

Le groupe Lohia fabrique de la machinerie et des équipements pour l’industrie des sacs tissés en plastique et propose des solutions de bout en bout aux clients de 85 pays, employant plus de 5000 personnes. Parmi ses autres intérêts commerciaux, les textiles et les composants automobiles.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...