Le Hamas met en garde Israël contre les frappes aériennes
Rechercher

Le Hamas met en garde Israël contre les frappes aériennes

L'armée a confirmé les frappes ; Le groupe salafiste Ahfad al-Sahaba a revendiqué le tir de roquette, comme d'autres tirs auparavant

Sami Abu Zuhri, porte-parole du Hamas. (Crédit : YouTube/MEMRI)
Sami Abu Zuhri, porte-parole du Hamas. (Crédit : YouTube/MEMRI)

Sami Abu Zuhri, porte-parole du Hamas, a diffusé une déclaration dans laquelle il appelle Israël à cesser les attaques sur Gaza, alors que le reportage mentionne des dizaines de frappes aériennes visant la bande de Gaza, suite à un tir de roquette sur Sdérot, ville du sud d’Israël, plus tôt dans la journée de mercredi.

« Nous condamnons cette escalade de la violence de la part d’Israël dans la bande de Gaza, et nous mettons en garde contre la poursuite de ces frappes. Nous soulignons que nous ne resterons pas les bras croisés si cette escalade venait à persister », dit-il selon une traduction de sa déclaration par la Dixième chaine d’information israélienne.

Le site d’information palestinien Saga relate que des avions israéliens ont frappé plusieurs sites de la bande. Aucun blessé n’est à déplorer.

L’armée israélienne confirme les bombardements sur Gaza

L’armée israélienne a (enfin) confirmé de façon laconique, avoir ciblé Gaza dans une série de frappes de représailles.

Le porte-parole de l’armée a déclaré que les avions ont « touché de nombreuses infrastructures terroristes appartenant au groupe terroriste du Hamas dans le nord et le sud de la bande de Gaza. »

L’armée confirme également que des chars d’assauts ont été dirigés sur le Hamas plus tôt dans la journée.

Selon l’armée, cette lourde série de bombardements vient en réaction aux tirs de roquettes depuis Gaza, qui ont touché la ville de Sdérot dans la journée [de mercredi]. L’armée a ajouté qu’elle tient le Hamas, qui dirige la Bande de Gaza, pour responsable de tous les tirs qui proviendraient de l’enclave palestinienne.

« L’attaque d’aujourd’hui, est la deuxième depuis le début du mois d’aout dans la ville de Sdérot. C’est le résultat direct du programme terroriste du Hamas dans la bande de Gaza, qui encourage l’attaque délibérée à l’encontre des civils israéliens. L’armée israélienne s’engage à faire régner la stabilité dans la région et à assurer la défense ses résidents du sud d’Israël face au terrorisme », a déclaré le lieutenant-colonel Peter Lerner.

Le groupe salafiste Ahfad al-Sahaba (les Descendants des compagnons du prophète, en arabe) a revendiqué le tir de roquette, comme d’autres tirs auparavant.

« A 10H20 le 5 octobre 2016, grâce à Dieu, la soi-disant colonie de Sderot a été visée par une roquette artisanale », a dit le groupe dans un communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...