Le Musée juif de Béziers présente sa reproduction de la pierre hébraïque d’Olot
Rechercher

Le Musée juif de Béziers présente sa reproduction de la pierre hébraïque d’Olot

La pierre raconte - en hébreu - l’exil des Juifs biterrois en 1209 en Catalogne et leur retour à Beders, Béziers en hébreu, en 1214

L’hôtel particulier de Cassagne, à Béziers. (Crédit : Capture d’écran Google Maps)
L’hôtel particulier de Cassagne, à Béziers. (Crédit : Capture d’écran Google Maps)

Ouvert l’an dernier, le Musée juif de Béziers a fait l’acquisition d’une reproduction de la pierre hébraïque d’Olot, trésor patrimonial catalan.

La pierre raconte – en hébreu – l’exil des Juifs biterrois en 1209 en Catalogne et leur retour à Beders, Béziers en hébreu, en 1214.

L’original (21×34 cm), conservé au musée Sant Esteve d’Olot, a été découvert dans les années 1940 dans les ruines de la chapelle du cimetière d’Olot, en Catalogne espagnole.

La copie de la pierre a été réalisée par Giromarc Montero avec un procédé de reproduction en 3D.

« Elle y a ainsi retrouvé sa ‘jumelle’, la pierre synagogale de Béziers », a expliqué à Midi Libre la présidente de l’association Mémoire juive de Béziers, Chantal Viotte Rabinovitch. « Nous avons commandé la réalisation d’un support par un ferronnier et, très bientôt, les visiteurs pourront venir admirer les trois pierres de notre collection : les deux pierres liées à la croisade albigeoise, et la dalle funéraire du fils du rabbi Paregores. »

Le musée envisage désormais d’acquérir une copie de la pierre de Narbonne, si la conservation des musées de la ville donne son autorisation.

Le musée juif de Béziers, ouvert au public et aux établissements scolaires sur rendez-vous (06 50 29 64 13) est situé dans l’Hôtel de Cassagne, qui abrite également la synagogue de la ville.

Plusieurs thématiques de visites du musée sont proposées : Découverte du judaïsme ; L’âge d’or des Juifs de Béziers et la croisade albigeoise de 1209 ; La mémoire des pierres.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...