Le PDG de Pfizer, fils de survivants de la Shoah, allume les bougies de Hanoukka
Rechercher

Le PDG de Pfizer, fils de survivants de la Shoah, allume les bougies de Hanoukka

Selon Albert Bourla, tout comme la fête célèbre un "impossible devenu possible", le monde célèbre les scientifiques qui ont défié le possible en créant un vaccin aussi rapidement

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Le PDG de Pfizer, Albert Bourla, a allumé les bougies de Hanoukka lors d’une cérémonie virtuelle organisée par l’ambassade d’Israël à Washington mercredi soir, quelques jours seulement après que son entreprise pharmaceutique a reçu le feu vert final pour distribuer son vaccin contre le coronavirus à travers les États-Unis.

En présentant Bourla, l’ambassadeur Ron Dermer a souligné que le dirigeant d’entreprise est également le fils de survivants de la Shoah, car ses parents étaient parmi les rares juifs de Thessalonique, en Grèce, à avoir survécu aux horreurs perpétrées par les nazis.

« Soixante-quinze ans après que les nazis ont assassiné des millions de personnes, le Dr Bourla mène aujourd’hui la course pour en sauver des millions », a déclaré M. Dermer, en félicitant Pfizer pour avoir été la première entreprise à développer un vaccin COVID-19, qui sera distribué dans des pays du monde entier, y compris en Israël.

Dans une brève allocution avant d’allumer les bougies, Bourla a noté que Hanoukka est « l’histoire d’une grande détermination face à l’adversité », et aussi « l’histoire de l’impossible qui devient possible ».

« En cette fête de Hanoukka, alors que cette année extrêmement difficile touche à sa fin et que nous nous tournons vers un nouveau départ, nous célébrons à la fois l’incroyable esprit humain et la détermination qu’il a fallu pour créer le vaccin COVID-19 et la façon dont ces efforts ont rendu possible l’impossible – mettre au point un vaccin si rapidement « , a-t-il ajouté.

L’ambassade a invité une série de personnalités à allumer les bougies de la mission chaque soir de la fête, dont Deni Avdija, le premier choix du premier tour des Washington Wizards 2020 ; les ambassadeurs des Émirats et de Bahreïn aux États-Unis Yousef al-Otaiba et Abdulla R. Al-Khalifa ; David Friedman, ambassadeur des États-Unis en Israël ; Nita Lowey, membre Démocrate du Congrès ; Gila Sacks, la fille de feu le grand rabbin d’Angleterre, Lord Jonathan Sacks ; et le rabbin Meni Israel, le fils de feu Rabbi Adin Steinsaltz, spécialiste du Talmud.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...