Rechercher

Le prix littéraire Sami Rohr s’associe à la Bibliothèque nationale d’Israël

Le nouveau partenariat littéraire prendra désormais en compte les œuvres traduites en anglais ; la cérémonie de remise du prix aura lieu en Israël une année sur deux

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Une image modélisée de la nouvelle salle de lecture de la Bibliothèque nationale d'Israël. (Crédit : Herzog de Meuron/Mann Shinar Architects)
Une image modélisée de la nouvelle salle de lecture de la Bibliothèque nationale d'Israël. (Crédit : Herzog de Meuron/Mann Shinar Architects)

Une nouvelle alliance littéraire entre le prix Sami Rohr de littérature juive et la Bibliothèque nationale d’Israël permettra d’organiser la cérémonie de remise du prix une année sur deux sur le nouveau campus de la bibliothèque à Jérusalem et de prendre en considération les œuvres traduites en anglais.

Le prix sera désormais officiellement connu sous le nom de « Prix Sami Rohr de littérature juive décerné en association avec la Bibliothèque nationale d’Israël », ont annoncé les deux institutions mardi.

Le prix Sami Rohr récompense les écrivains contemporains, avec un prix annuel de 100 000 dollars décerné aux écrivains émergents, dans les domaines de la fiction et de la non fiction, en alternance.

Parmi les récents lauréats figurent Benjamin Balint, Michael David Lukas et Ilana Kurshan. En 2021, Nicole Krauss est devenue la première lauréate du prix Inspiration Award for Fiction.

La cérémonie annuelle de remise du prix se déroule alternativement en Israël et aux États-Unis. Désormais, lorsqu’elle aura lieu en Israël, elle se déroulera sur le nouveau campus de la Bibliothèque nationale d’Israël.

La Bibliothèque nationale et le Prix Sami Rohr, en collaboration avec la filiale américaine de la bibliothèque, développent également une programmation conjointe et des initiatives de collaboration, ont indiqué les deux institutions, notamment la mise en réseau professionnelle des boursiers de l’Institut littéraire juif Sami Rohr et des programmes d’écrivains en résidence de la Bibliothèque nationale d’Israël, l’incubateur littéraire Pardes et l’incubateur interculturel de poésie Bustan.

Le prix Sami Rohr a été créé en 2006 par ses enfants, en l’honneur du 80e anniversaire du philanthrope. Rohr est décédé en 2012, et le prix vise à honorer son amour pour le savoir juif et les grands livres.

La Bibliothèque nationale d’Israël a été fondée à Jérusalem en 1892 et est la principale bibliothèque de recherche d’Israël.

L’institution s’efforce de découvrir de nouveaux publics à travers différentes initiatives, notamment sur son nouveau campus, d’une superficie de 45 000 mètres carrés, en cours de construction à côté de la Knesset et en face du Musée d’Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...