Le rabbin de Pittsburgh redoute une « saison ouverte de la chasse aux Juifs »
Rechercher

Le rabbin de Pittsburgh redoute une « saison ouverte de la chasse aux Juifs »

Jeffrey Myers, qui officiait à la synagogue quand 11 fidèles ont été tués dans une tuerie en 2018, a ressenti un arrière-goût amer de déjà vu

Jeffrey Myers, rabbin de la synagogue Tree of Life, à Pittsburgh, le 29 ocotbre 2018. (Crédit : AP Photo/Matt Rourke)
Jeffrey Myers, rabbin de la synagogue Tree of Life, à Pittsburgh, le 29 ocotbre 2018. (Crédit : AP Photo/Matt Rourke)

JTA — Pour le rabbin Jeffrey Myers, l’attaque à Monsey avait un étrange arrière-goût de déjà vu.

« Pour moi, c’était un de ces moments où tu te dis ‘oh non, pas encore' », a-t-il déclaré à John Berman de CNN lundi matin.

Myers était au pupitre de la synagogue Tree of Life à Pittsburgh en octobre 2018 quand un tireur a ouvert le feu à l’intérieur, tuant 11 fidèles – Joyce Fienberg, Richard Gottfried, Rose Mallinger, Jerry Rabinowitz, Cecil Rosenthal, David Rosenthal, Bernice Simon, Sylvan Simon, Daniel Stein, Melvin Wax, et Irving Younger.

Samedi soir à Monsey, un assaillant a blessé cinq personnes avec une machette lors d’un allumage de bougies de Hanoukka organisé dans la maison d’un rabbin.

« Cela m’a fait réfléchir, je ne crois pas que l’on ait vendu des permis de tuer pour une saison ouverte de la chasse aux Juifs, mais c’est un peu comme cela que les Juifs le ressentent », a déclaré Myers. Il a également dit que « nous ne pouvons pas laisser le terrorisme gagner ».

Les autorités réunies dans une rue de Monsey à New York suite à une attaque au couteau pendant la fête de Hanoukka, samedi soir, le 29 décembre 2019 (Crédit : AP/Allyse Pulliam)

Le rabbin a dit qu’il ne pouvait pas pointer du doigt une « seule cause » pour expliquer la montée de l’antisémitisme, mais il a mis en évidence les discours de haine crachés par des responsables élus et sur les réseaux sociaux comme ayant contribué à « cette maladie ».

« C’est clair que cela vous conduit à vous arrêter un instant pour vous demander ce qui se passe dans notre société pour que des gens aient le sentiment qu’ils ont reçu le droit de la part de Dieu d’attaquer un être humain pour n’importe quelle raison », a-t-il dit.

Dans un communiqué publié dimanche au nom de Tree of Life, Myers a écrit, « Nous appelons toutes les personnes de bonne foi à travailler ensemble pour retirer le mal de notre existence. Nous devons éliminer H* (en référence aux propos haineux) dans sa forme la plus simple en connaissant nos voisins et les autres êtres humains ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...