Israël en guerre - Jour 255

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Le sergent major Yossi Hershkovitz, 44 ans: directeur d’école très apprécié à Jérusalem

Tué au combat dans le nord de la bande de Gaza le 10 novembre

Le sergent-major (res.) Yossi Hershkovitz. (Crédit : Armée israélienne)
Le sergent-major (res.) Yossi Hershkovitz. (Crédit : Armée israélienne)

Le sergent-major de réserve Yossi Hershkovitz, 44 ans, a été tué lors d’une bataille dans le nord de la bande de Gaza le 10 novembre.

Hershkovitz, directeur du lycée ORT Pelech pour garçons à Jérusalem, vivait dans l’implantation de Gvaot en Cisjordanie, à Gush Etzion. Il laisse derrière lui sa femme, Hadas, leurs cinq enfants, Beeri, Halel, Tal, Shira et Neta, ses parents, Yaakov et Ruhama, ainsi que ses frères et sœurs.

« Yossi était un directeur apprécié, un éducateur de premier ordre, un homme populaire, débordant d’amour et de générosité, qui a su déceler le chemin menant au bien et à la création d’un monde meilleur et plus lumineux », a déclaré la directrice générale du réseau ORT, Tzvika Peleg. « La famille ORT se souviendra de Yossi et continuera à intégrer ses valeurs et sa foi, ainsi que son désir de mener à bien et d’améliorer la mission pédagogique qu’il avait entreprise tout au long de sa vie ».

Yossi Hershkovitz a été tué en même temps que ses camarades réservistes, l’adjudant-chef de réserve Matan Meir et l’adjudant-chef de réserve Sergey Shmerkin.

La dernière lettre qu’il a écrite à ses parents depuis Gaza, quelques jours avant sa mort, a été diffusée en ligne après son décès : « Vous m’avez appris à donner sans recevoir, pas par habitude, et grâce à Dieu, j’ai le privilège de faire partie d’une nation incroyable composée de personnes incroyables qui donnent tout à leur nation ».

« Combien de mauvaises choses ont été dites sur ce pays au cours de l’année écoulée, et combien de mensonges ont été proférés. Nous nous battons tous côte à côte, comme un seul peuple, avec un seul cœur qui bat », ajoutait-il.

La famille et les amis de Yossi Hershkovitz se lamentent lors de ses funérailles au mont Herzl à Jérusalem, le 12 novembre 2023. (Crédit : Chaim Goldberg/Flash90)

Cet enseignant de toujours a travaillé dans le passé comme professeur à la SAR Academy, une école juive de New York, et comme enseignant au Camp Moshava, un camp d’été orthodoxe moderne aux États-Unis.

« L’approche de Yossi en matière d’enseignement était ancrée dans la compassion et l’attention portée à chaque élève en tant qu’individu », a écrit le rabbin Binyamin Krauss, directeur de SAR Academy dans le Bronx, où Hershkovitz et sa femme Hadas ont enseigné de 2012 à 2016. « C’était un homme qui avait des idéaux et des principes de Torah bien ancrés, et qui vivait ses convictions à la fois dans la classe et hors de celle-ci ».

Dans le cadre de son travail en tant que directeur d’ORT Pelech, Hershkovitz a tissé des liens avec le Mount Scopus Memorial College de Melbourne, en Australie, qui envoie chaque année des étudiants dans le cadre d’un programme d’échange de neuf semaines à l’ORT Pelech.

« La communauté du Mont Scopus pleure le décès tragique du sergent-major réserviste de Tsahal Yossi Hershkovitz, tombé au combat à Gaza », a écrit l’école dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux. « Yossi était le directeur tant apprécié de l’école de garçons Ort Pelech à Jérusalem… nos pensées vont à sa femme Hadas et à leurs cinq enfants. Que sa mémoire soit une bénédiction ».

Lors de ses funérailles, sa fille Halel a déclaré : « Tu étais et tu seras le meilleur papa du monde. Tu étais tout pour moi. Tu m’as aidée pour tout… tu m’as donné la force de vivre, d’être heureuse, de faire des blagues comme toi seul savais le faire… Tout me manquera – tes câlins, la façon dont tu me disais que tu m’aimerais toujours, toujours ».

Elle raconte que la veille de sa mort, « on m’avait annoncé à l’école que mon père venait me voir. J’ai couru et je me suis mise à pleurer d’excitation, mais il s’est avéré que c’était une erreur. Je pense que j’ai compris à ce moment-là que tu ne reviendrais plus ».

La JTA a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.