Le Shin Bet accuse le Hamas de faire appel à des mineurs pour mener des attaques
Rechercher

Le Shin Bet accuse le Hamas de faire appel à des mineurs pour mener des attaques

Selon le service de sécurité, des suspects mineurs ont été arrêtés en octobre mais l'affaire a été placée sous embargo jusqu'à leur mise en examen au début du mois

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des femmes palestiniennes, dont l'une brandit une photo du chef du mouvement Hamas Ismail Haniyeh, participent à un rassemblement de masse marquant le 32e anniversaire de la fondation du Hamas, le 14 décembre 2019, dans la ville de Gaza. (AP/Khalil Hamra)
Des femmes palestiniennes, dont l'une brandit une photo du chef du mouvement Hamas Ismail Haniyeh, participent à un rassemblement de masse marquant le 32e anniversaire de la fondation du Hamas, le 14 décembre 2019, dans la ville de Gaza. (AP/Khalil Hamra)

Le service de sécurité du Shin Bet a accusé lundi le groupe terroriste palestinien du Hamas de recruter des mineurs pour mener des attaques contre des cibles israéliennes. L’agence a affirmé avoir déjà arrêté deux mineurs.

« L’enquête a déterminé que les mineurs ont été recrutés par le biais d’un réseau en ligne pour faire prospérer les activités terroristes par des responsables du Hamas de la bande de Gaza », a déclaré l’agence de sécurité.

Selon le Shin Bet, les suspects mineurs ont été arrêtés en octobre mais l’affaire a été placée sous embargo jusqu’à leur mise en examen au début du mois.

Les suspects ont avoué aux interrogateurs qu’ils avaient l’intention de kidnapper un citoyen israélien d’une implantation près de leur village. Ils avaient également reçu l’ordre de mener plusieurs missions au nom du Hamas, notamment d’obtenir des renseignements sur des implantations israéliennes et de commettre des fusillades, selon le Shin Bet.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...