Le soldat décédé lundi était le neveu du garde héroïque du Café Hillel
Rechercher

Le soldat décédé lundi était le neveu du garde héroïque du Café Hillel

Ziv Mizrahi, 18 ans, a été tué à la station-service sur la route 443 ; son oncle est mort en essayant d'empêcher une attaque terroriste à Jérusalem en 2003

Le soldat Ziv Mizrahi, 18 ans, de Givat Ze'ev, a été tué dans une attaque au couteau à une station d'essence sur la route 443 en Cisjordanie le 23 novembre 2015 (Capture d'écran: Deuxième chaîne)
Le soldat Ziv Mizrahi, 18 ans, de Givat Ze'ev, a été tué dans une attaque au couteau à une station d'essence sur la route 443 en Cisjordanie le 23 novembre 2015 (Capture d'écran: Deuxième chaîne)

L’Israélien tué lundi après-midi dans une attaque au couteau à une station d’essence en Cisjordanie est Ziv Mizrahi, un soldat de Tsahal de 18 ans de l’implantation de Givat Zeev, au nord de Jérusalem.

Mizrahi a subi des blessures graves à l’abdomen lorsque Ahmad Taha du village de Qatanna en Cisjordanie l’a poignardé à plusieurs reprises à une station-service sur la Route 443 entre Jérusalem et Tel Aviv.

Une femme officier a également été poignardée et blessée.

Les secouristes du Magen David Adom ont tenté de réanimer Mizrahi, qui était un chauffeur de vehicule de Tsahal, mais un porte-parole a déclaré que les premiers intervenants ont été obligés de le déclarer mort sur les lieux.

Dr David Applebaum (Autorisation)
Dr David Applebaum (Autorisation)

L’oncle de Mizrahi, Alon Mizrahi, avait été assassiné dans un attentat terroriste au Café Hillel à Jérusalem en septembre 2003.

Il était le garde de sécurité du café dans le quartier de la colonie allemande, et est mort en essayant d’empêcher le terroriste d’entrer dans les locaux.

Le kamikaze a alors fait exploser ses explosifs à l’exterieur pendant qu’il luttait.

Sept personnes avaient été tuées dans l’attaque, dont le Dr David Applebaum, qui dirigeait la salle d’urgence à l’hôpital Shaare Zedek à Jérusalem, et sa fille Nava, dont le mariage devait avoir lieu le lendemain.

Une vue générale de la scène d'un attentat suicide, après qu'un terroriste palestinien se soit fait exploser à l'entrée du café Cafe Hillel à Jérusalem  le 9 septembre 2003 (Crédit photo: Flash90)
Une vue générale de la scène d’un attentat suicide, après qu’un terroriste palestinien se soit fait exploser à l’entrée du café Cafe Hillel à Jérusalem le 9 septembre 2003 (Crédit photo: Flash90)

L’officier légèrement blessée dans l’attaque de lundi, d’une vingtaine d’années, a été évacuée vers l’hôpital Shaare Zedek à Jérusalem.

Alon Mizrahi (PMO)
Alon Mizrahi (PMO)

Le terroriste palestinien a été abattu par des soldats israéliens.

Une autre femme a été légèrement blessée lorsque sa voiture a été touchée par des tirs des forces de sécurité qui tentaient de déjouer l’attaque.

Des Palestiniens dans le village de Qatanna ont été vus plus tard lundi au journal télévisé de la Deuxième chaîne en train de danser pour célébrer la « réussite » de l’attaque. La chaîne a également montré une photographie de Taha devant la tombe d’un autre terroriste du village qui avait été tué lors d’une attaque sur la même route 443 au mois d’août.

Mizrahi sera inhumé mardi à 13h, au cimetière militaire du mont Herzl à Jérusalem. Il est la 22e victime israélienne depuis que la vague de terreur et de violence palestinienne a éclaté en octobre.

Plus tôt dans la journée de lundi, deux jeunes filles palestiniennes avaient poignardé un Palestinien de 70 ans dans le centre de Jérusalem avec une paire de ciseaux. Elles l’avaient pris pour un Juif.

La police a identifié les deux terrorristes comme ​​Hadil et Nurhan Awad, deux cousines de 14 ans et 16 ans, de Qalandiya au nord de Jérusalem.

La terroriste de 16 ans a été abattue sur place et celle de 14 ans a été grièvement blessée et arrêtée, selon un porte-parole de la police.

Une Israélien de 27 ans a été légèrement blessé par des tirs de la police.

Hadil Awad était la sœur de Mahmoud Awad, qui est mort en novembre 2013 à l’âge de 24 ans. Il avait été atteint dans la nuque par une balle en caoutchouc tirée par un soldat de Tsahal huit mois plus tôt lors d’une émeute près du checkpoint de Qalandiya.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...