L’Eglise mormone s’engage à donner 200 000 $ à un groupe juif d’aide aux réfugiés
Rechercher

L’Eglise mormone s’engage à donner 200 000 $ à un groupe juif d’aide aux réfugiés

L’HIAS, ex- Hebrew Immigrant Aid Society, utilisera ces fonds pour des produits alimentaires, des meubles, des services juridiques et une aide au regroupement familial

Le président et chef de la direction de HIAS, Mark Hetfield (g) et l'évêque Dean M. Davies, premier conseiller dans l'évêché de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours (d), 31 octobre 2016. (Crédit : autorisation HIAS / Rachel Nusbaum)
Le président et chef de la direction de HIAS, Mark Hetfield (g) et l'évêque Dean M. Davies, premier conseiller dans l'évêché de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours (d), 31 octobre 2016. (Crédit : autorisation HIAS / Rachel Nusbaum)

L’église mormone a promis la somme de 200 000 dollars (soit 760 000 NIS) en argent et dons en soutien au groupe d’aide aux réfugiés et de défense des migrants HIAS pour l’appuyer dans son effort visant à réinstaller les réfugiés aux Etats-Unis.

Ce don annoncé mercredi comprend des cadeaux en nature – produits alimentaires et meubles – que les affiliés de l’HIAS distribueront aux réfugiés à travers tout le pays. Il viendra également aider l’organisation à offrir aux nouveaux arrivants des services juridiques bénévoles et une assistance pour parvenir à réunir les migrants et leurs familles.

L’évêque Dean Davies de l’Eglise des Saints des Derniers Jours a visité le bureau de l’HIAS à Washington, DC, pour délivrer personnellement ce don, a indiqué le groupe dans un communiqué.

« Le travail que nous faisons à l’HIAS découle de notre expérience juive en tant que réfugiés nous-mêmes », a expliqué Mark Hetfield, président de l’agence. « Nous savons que les Mormons, eux aussi, ont subi la même expérience. Cela rend le don qui a été fait pour venir en aide aux réfugiés d’une importante signification ».

L’HIAS, antérieurement nommé ‘Hebrew Immigrant Aid Society’, avait été fondée en 1881 pour venir en aide aux migrants juifs fuyant les pogroms en Russie et en Europe de l’Est. L’organisation a promis son soutien pour aider les dizaines de milliers de réfugiés qui affluent actuellement aux Etats-Unis.

Pendant ce temps, les apôtres Mormons ont rejoint les leaders juifs la semaine dernière au cimetière du mont des Oliviers à Jérusalem pour commémorer la prière du chef Mormon Orson Hyde en 1841qui avait consacré Jérusalem en tant que site revenant au peuple juif.

Parmi les dirigeants juifs présents se trouvait l’ancien sénateur américain Joseph Lieberman du Connecticut.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...