L’Egypte va-t-elle arrêter de fournir de l’électricité à Gaza ?
Rechercher

L’Egypte va-t-elle arrêter de fournir de l’électricité à Gaza ?

Après la décision du cabinet israélien de fortement diminuer son approvisionnement, le territoire palestinien pourrait se retrouver dans le noir ; le Hamas met en garde contre une “explosion”

La silhouette d'un Palestinien dans le camp de réfugiés de Khan Yunis, dans le sud de la bande de Gaza, le 19 avril 2017. (Crédit : Mahmud Hams/AFP)
La silhouette d'un Palestinien dans le camp de réfugiés de Khan Yunis, dans le sud de la bande de Gaza, le 19 avril 2017. (Crédit : Mahmud Hams/AFP)

L’Egypte menace d’interrompre immédiatement son approvisionnement en électricité à la bande de gaza, a indiqué la compagnie d’électricité gazaouie à un site d’information local, selon Walla.

Dimanche, le cabinet israélien a voté et décidé d’accepter une demande de l’Autorité palestinienne (AP) pour réduire son approvisionnement en électricité à la bande de Gaza, dans un contexte de lutte de pouvoir entre l’AP et le Hamas, le groupe terroriste qui dirige l’enclave palestinienne.

L’AP payait 40 millions de shekels par mois à Israël pour 125 mégawatts mais a récemment fait savoir qu’elle n’était dorénavant prête qu’au versement de 20 à 25 millions de shekels mensuels pour l’électricité à Gaza.

Le Hamas a affirmé que la décision prise dimanche par le cabinet israélien entraînerait une « explosion » dans la bande de Gaza.

Un Palestinien aide un petit garçon à enflammer un drapeau israélien pendant la cérémonie de fin d'un programme de formation militaire du Hamas, à Gaza Ville, le 22 janvier 2017. (Crédit : Mahmud Hams/AFP)
Un Palestinien aide un petit garçon à enflammer un drapeau israélien pendant la cérémonie de fin d’un programme de formation militaire du Hamas, à Gaza Ville, le 22 janvier 2017. (Crédit : Mahmud Hams/AFP)

« La décision de l’occupation de réduire l’électricité à Gaza à la demande du président de l’AP Mahmoud Abbas est catastrophique et dangereuse. Elle va accélérer la détérioration et faire exploser la situation dans la bande [de Gaza] », a déclaré Abdel Latif al-Qanua, porte-parole du Hamas.

« Ceux qui porteront le poids des conséquences de cette décision sont l’ennemi israélien, qui assiège la bande de Gaza, et le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas », a-t-l ajouté.

Les heures de fourniture en électricité à Gaza, qui avec la décision israélienne allaient probablement être réduites de six heures par jour à entre deux et quatre heures par jour, pourraient encore diminuer si l’Egypte persiste dans sa menace.

Les responsables militaires israéliens ont salué la mise sous pression du Hamas décidée par l’AP, tout en avertissant qu’une plus importante pénurie d’électricité pourrait mener à une escalade.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...