L’émissaire du Qatar devrait arriver à Gaza lundi pour distribuer des fonds
Rechercher

L’émissaire du Qatar devrait arriver à Gaza lundi pour distribuer des fonds

Mohammed al-Emadi contrôlera les versements aux familles pauvres de l'enclave côtière, selon une source de la Commission de reconstruction de Gaza du Qatar

Mohammed al-Emadi, président de la Commission nationale du Qatar pour la reconstruction de Gaza, s'exprime lors d'une conférence de presse dans la ville de Gaza, le 25 janvier 2019. (Mahmud Hams/AFP)
Mohammed al-Emadi, président de la Commission nationale du Qatar pour la reconstruction de Gaza, s'exprime lors d'une conférence de presse dans la ville de Gaza, le 25 janvier 2019. (Mahmud Hams/AFP)

L’envoyé du Qatar, Mohammed al-Emadi, devrait arriver dans la bande de Gaza au plus tard lundi pour distribuer des fonds aux familles palestiniennes les plus pauvres, selon un responsable de la Commission de reconstruction de Gaza, à Doha.

Emadi, qui assure fréquemment la liaison avec le Hamas, l’Autorité palestinienne et Israël au sujet de Gaza, ne s’est pas rendu dans l’enclave côtière depuis début mars.

« Emadi arrivera très probablement tard ce soir, mais il pourrait arriver lundi matin », a déclaré au Times of Israel, dimanche, le responsable, qui a s’est exprimé sous couvert d’anonymat. « Pour l’instant, nous savons seulement qu’il prévoit de contrôler la distribution des fonds aux familles pauvres. Nous ne connaîtrons aucun autre détail avant son arrivée. »

Le Coordonnateur des activités gouvernementales dans les territoires, l’organe du ministère de la Défense chargé d’assurer la liaison avec les Palestiniens, n’a pas répondu immédiatement lorsqu’on lui a demandé si Emadi arriverait dimanche ou lundi pour contrôler la distribution des fonds.

Le journal saoudien Asharq al-Awsat a rapporté dimanche qu’Emadi devait entrer à Gaza dans les deux prochains jours pour distribuer une subvention de 30 millions de dollars du Qatar au groupe terroriste du Hamas. Outre le fait qu’il fait référence aux dirigeants de Gaza, le rapport ne précise pas comment et à qui les fonds seront attribués.

Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen Orient, Nickolay Mladenov, prévoit de se rendre lundi à Gaza pour assister à des programmes argent contre travail supervisés par l’ONU, et à un projet lié au solaire dans un hôpital, selon une source des Nations Unies, au téléphone, dimanche dernier.

Un certain nombre de Palestiniens de Gaza ont récemment commencé à décrocher des emplois temporaires dans le cadre des programmes Cash for Work des Nations unies.

Les employés des postes aident les Palestiniens arrivés au bureau de poste central de la ville de Gaza le 26 janvier 2019 à recevoir une aide financière du gouvernement qatari pour les familles pauvres. (Crédit : Mahmud Hams/AFP)

Mladenov se rendra à l’hôpital Nasser de Khan Younès, une ville du sud de Gaza, où il fera une déclaration aux journalistes, a déclaré dimanche le ministère de la Santé dirigé par le Hamas.

La semaine dernière, un haut responsable basé à Gaza a déclaré qu’Israël avait consenti au transfert de fonds du Qatar dans la bande de Gaza dans un délai d’une semaine visant à accorder des subventions aux familles pauvres, aux salaires des fonctionnaires nommés par le Hamas et aux projets supervisés par l’ONU.

« Ce sont toutes des questions qu’Israël a acceptées il y a deux mois, mais qui n’ont pas été mises en œuvre », avait déclaré au Times of Israel à l’époque un haut responsable politique, ajoutant que l’État juif avait également accepté que le carburant acheté par le Qatar continue à entrer dans la bande de Gaza.

Le responsable a déclaré qu’Israël avait approuvé le transfert de fonds dans le cadre d’un accord de cessez-le-feu avec des groupes terroristes à Gaza, notamment le Hamas et le Jihad islamique palestinien.

Après deux jours d’intenses combats au début du mois de mai, au cours desquels des groupes terroristes ont lancé plus de 650 roquettes sur le sud d’Israël et que l’armée israélienne a mené plus de 300 attaques de représailles dans tout Gaza, le Hamas et le Jihad islamique palestinien ont annoncé que l’Egypte et les autres parties internationales ont conclu une entente en vue d’obtenir un cessez-le-feu.

Au cours des derniers mois, Israël a autorisé occasionnellement le Qatar à distribuer des fonds aux familles pauvres ainsi qu’aux employés du gouvernement du Hamas. Depuis octobre 2018, il permet également au carburant acheté par le Qatar d’entrer à Gaza pour alimenter la seule centrale électrique de la bande de Gaza.

Le même responsable palestinien a toutefois déclaré dimanche qu’il n’était pas certain que les fonds seraient versés aux employés du gouvernement du Hamas.

« Les fonds iront à des familles pauvres et à des projets Cash for Work, mais il n’est pas certain qu’ils contribueront aux salaires des employés », a-t-il dit lors d’un appel téléphonique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...